Logo_google_1


  • LeBlogAutomobile
    Web                 
Logo4
Email Stéphane
Email Geoffrey
RSS

Newsletter


Statistiques




Mention_legale

Volvo S80: à la hauteur de ses ambitions?

Volvo S80Renault en parle, Volvo l'a fait. La nouvelle S80 qui sera présentée au salon de Genève correspond-elle au haut de gamme tel que Carlos Ghosn l'envisage? En tous cas, le Président de Volvo, Fredrick Arp, espère bien, lui, aller tailler des croupières à ses concurrents les plus prestigieux qu'il ne nomme pas mais que l'on a pas de mal à imaginer.
De fait, la S80, seconde du genre, est une berline à la fois plus élégante, plus fine et plus dynamique que sa devancière. Son profil en rappelle un autre, d'origine germanique, et ce n'est sûrement pas le fruit du hasard.
Pour tenter d'imposer la S80 face à une concurrence qu'il qualifie lui-même de féroce, Volvo compte sur trois atouts de sa nouvelle berline: un luxe "scandinave", une offre moteur de premier plan et un niveau de sécurité irréprochable.
D'après le constructeur suédois, le luxe "scandinave" se distingue par l'élégance du style et une technologie au service du conducteur. En ce qui concerne le style aussi bien extérieur qu'intérieur, le contrat semble être respecté. Pour le reste, je suis plus sceptique. Que penser en effet de la télécommande PCC (Personnal Car Communicator) qui permet de vérifier que le véhicule est bien fermé et que l'alarme est active avant de s'approcher du véhicule, mais qui prévient aussi de la présence de quelqu'un dans le véhicule grâce à un détecteur de battements cardiaques (!) dissimulé à l'intérieur de l'habitacle? Je suis peut être déconnecté de la réalité, mais est-ce que ce genre de mauvaise surprise arrive, ne serait-ce même que de temps en temps?
Plus utile dans la vie de tous les jours, le système audio haut de gamme dont la S80 peut, en option, être équipée.

Volvo S80 Volvo S80
Volvo S80

Coté moteur, l'offre est effectivement en rapport avec les ambitions du constructeur suédois. En essence, l'entrée de gamme est tenue par une version légèrement dégonflée du cinq cylindres turbo de 2,5 litres de cylindrée (200 ch / 300 Nm). A l'échelon intermédiaire, on découvre un tout nouveau six cylindres en ligne. Entièrement conçu par Volvo, ce moteur compact de 3,2 litres de cylindrée dispose d'un système de distribution sophistiqué (Calage variable de l'arbre à cames d'admission (VCT: Variable Cam Timing) et levée variable des soupapes d'admission (CPS: Cam Profile Switching)), ainsi que d'une admission variable (VIS: Variable Intake System). Il est ainsi plus aisé d'optimiser la courbe de couple et le compromis avec la puissance. Avec 238 ch à 6300 tr/mn et 320 Nm à 3500 tr/mn, ce bloc est toutefois en retrait des meilleurs tel le nouveau 3,0 litres BMW ou le V6 à injection directe Audi.
Le V8 inauguré sur le XC90 se charge de motoriser le modèle phare de la S80. D'une cylindrée de 4,4 litres, il développe 315 ch et 440 Nm et sera le seul, au moins dans un premier temps, à pouvoir être accouplé à la transmission intégrale. Quant à l'offre diesel, elle se résume au cinq cylindres turbo de 2,4 litres, 185 ch et 400 Nm.

Coté sécurité, Volvo met en avant le système de contrôle dynamique de stabilité et de traction (DSTC), monté en série, ainsi que le régulateur de vitesse modulable (Adaptative Cruise Control) qui peut agir de deux façons.
- Régulateur enclenché, il module la vitesse de manière à garder une distance minimum avec le véhicule qui précède.
- Régulateur coupé, il avertit le conducteur d'un risque de collision avec le véhicule de devant par une alarme sonore et visuelle et pré positionne les plaquettes en vue du freinage.
Autre artifice destiné à améliorer la sécurité active, les phares bi-xenon actifs, qui éclairent les virages.

Volvo S80

Volvo place de grands espoirs dans son nouveau haut de gamme puisqu'il espère convertir à la marque suédoise 70% des futurs acheteurs de la S80, soit un taux de conquête conséquent. Ses marchés prioritaires sont les Etats Unis, l'Allemagne, l'Espagne, la Suède et la Chine. Mais pas la France… La S80 sera-t-elle effectivement une concurrente sérieuse pour les Audi A6, BMW Série 5 et autre Mercedes Classe E? Début de réponse en juin prochain, lors de la commercialisation.

Recommandez cette note:

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451b22d69e200d834aa873b69e2

Listed below are links to weblogs that reference Volvo S80: à la hauteur de ses ambitions?:

Commentaires

Volvo S80 D5 2006 - importateur Suisse de Volvo - lamentable !

Problèmes non résolus, refus de Volvo Suisse de reconnaitre ouvertement que l'importateur, par le biais de son concessionnaire, m'a vendu une voiture à problème. Toute aussi lamentable, la seule offre d'échange faite me fait porter le chapeau à plus de 60% des coûts d'échange ! Pas étonnant que je veuille changer de marque !

J'utilise ma S80 en tant que professionnel, je fait 70000 km /an
Je l'ai acheté en novembre 2006, elle a très bien marche pendant un an et depuis que des problèmes
à 80000km la courroie de distribution cassé (3 semaine immobilisé au garage).aucune excuse de la par du SAV Volvo France.
Le système BLIS déraille complètement.
Maintenant la boite automatique me fait des accoues, Volvo branche la branche sur leurs ordinateurs sélecteur de vitesse a remplacer, volvo exécute le travail ras toujours le même problème.
Une chose est sûre les voiture ne sont plus comme avant.
Ma prochaine voiture ne sera certainement pas une Volvo.....peut -être retourner chez Mercedes

Nouveau problème pour Volvo (C70 / S80): les pneus s'usent de manière rapide et irrégulière; 5000 km en roues d'hiver et la bande de roulement est bosselée. Concernant les problèmes de grincements de ma S80 D5, le concessionnaire a pu (enfin) constater le fait; résultat: changement des freins (hors marque Volvo). L'usage me dira si les déboires de mon véhicule (depuis maintenant 21 mois et le véhicule ne répond toujours pas aux promesses du constructeur suédois !!!).

Je suis personnellement très déçu de l'acquisition de ma Volvo S80 D 5 Mommentum en septembre 2006. Très nombreux défauts éléctroniques, qualité de plastics en net baisse, boîte automatique lente, grincements, etc.... font que je ne me relançerai en aucun cas dans l'achat d'une S80. La console centrale - si moderne et avant gardiste selon Volvo - est une source de vibrations découlant de la mauvaise qualité des plastics durs. Malgré de nombreuses passages en concession, mon véhicule - après 16 mois - n'est toujours pas en ordre. Très regrettable pour un véhicule de ce prix et aux promesses non tenues.
Côté ligne, je trouve la S80 très belle. Dommage que l'habit ne fasse pas le moine...

pas mal surtout ça ligne comme ça petite soeur s60 j'espere qui aura un beau breack et un coupé et surtout une version limousigne comme la 960 , je n'aime pas la console centrale fine comme la s40et v40

Renault a loupé le coche il y a 10 ans en manquant le rachat de Volvo.... Volvo qui progresse sous la tutelle Ford....

Il faut noter qu'ils ont les bons blocs moteurs (5, 6, 8 cylindres) et qu'ils compensent le choix de la traction par l'integrale (comme Jaguar avec la X-type avant qu'elle ne finisse Mondeoisee en traction diesel), issue de la plateforme du XC90.

les lignes volvo se fluidifient de plus en plus, et la gamme s'harmonise progressivement. Pas grandes différences stylistiques entre le V50 et la S80 ms bon c la tendance actuelle: il ft 1 identité visuelle!!

personnellement, j'aime bcp, dommage tt de même q l'avant du véhicule ressemble 1 peu trop au dernier restylage de l'audi A4 (notamment au niveau des optiques), ms bon çà lui donne 1 ligne assez agressive à mon goût ms il ne faudrait pas q la Scandinavie automobile se germanise à tel point de perdre son identité (la filitaion FORD n'y est certainement pas étrangère tt de même).

En tt k, c 1 très bo véhicule (à mon goût...), qu'en pensez-vous?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Publicité


Partenaires


  • Logo_cepr