Logo_google_1


  • LeBlogAutomobile
    Web                 
Logo4
Email Stéphane
Email Geoffrey
RSS

Newsletter


Statistiques




Mention_legale

Boîtiers additionnels vendus sur eBay: méfiance.

BoîtierJ'ai déjà eu l'occasion d'exprimer tout le bien que je pense des boîtiers additionnels et autres puces électroniques sensés faire gagner de la puissance ou diminuer la consommation.
Voici un autre exemple de produit à l'efficacité douteuse dont j'ai eu connaissance après que Renaud m'ait demandé si ce pouvait être une bonne affaire pour donner un peu plus de pêche à son Alfa qu'il trouve un peu poussive.

Pour vous mettre en confiance, l'objet, mis en vente sur eBay, est présenté avec moult témoignages de clients satisfaits. Une explication du fonctionnement du boîtier est même donnée. En voici la traduction:

"N'avez-vous jamais noté que votre voiture est plus rapide quand il fait froid et ne vous êtes-vous pas demandé pourquoi elle ne pourrait pas être toujours aussi rapide? Et bien ce module, une fois adapté, envoie un signal à l'ECU comme quand il fait froid, et l'ECU ajuste alors légèrement le mélange air/carburant, ce qui augmente la puissance de votre voiture, c'est très simple ! En plus, la consommation n'est pas augmentée et peut même être améliorée avec ce module!"

Effectivement, lorsqu'il fait froid, la densité de l'air étant plus élevée, il est possible de brûler une quantité d'essence plus importante (puisque l'on a plus d'oxygène dans les cylindres), la puissance du moteur est donc supérieure à ce qu'elle serait à température plus élevée.

Pour autant, biaiser, avec ce petit boîtier, l'information température d'air envoyée au calculateur moteur n'aura aucun effet sur la température réelle de l'air admis dans les cylindres. S'il n'y a pas plus d'air, il ne sera pas possible de brûler l'essence supplémentaire ajoutée par le calculateur moteur et la puissance ne sera pas augmentée. Tout au plus l'avance gagnera 1 ou 2 degrés, mais ce n'est pas cela qui va faire gagner entre 8 et 17 ch comme le vendeur le prétend.

Bon, à moins de 10 € la bête, vous ne risquez pas de vous ruiner, mais vous ne gagnerez rien non plus. Le seul gagnant, c'est le vendeur qui vous refile, plus de 10 fois son prix, une simple résistance électrique! Désolé Renaud, ton Alfa va rester poussive encore un moment ;-)

Recommandez cette note:

La puce Ecochip testée par Autoplus.

Autoplus_n_895La puce Ecochip, vous vous souvenez? J'y avais déjà consacré une, non, deux, notes pour expliquer pourquoi j'émettais des doutes quant à son efficacité. Et bien Autoplus l'a testée en vraie grandeur. C'est ce qu'écrit François-Xavier Basse dans le numéro 895 en date du 1er novembre.

La reprogrammation du calculateur d 'injection a été appliquée à une C4 1.6 HDI 110.
Bilan des courses: 7,1 l/100km à 130 km/h. Avant et Après. Vous avez dit gain de consommation?
Bizarrement, le moteur, visiblement en forme puisqu'il affichait déjà 120 ch avant intervention, en a encore gagné 13. Ce que semble confirmer la vitesse maximale de 193 km/h (au lieu de 185 km/h avant) mesurée par les essayeurs du magazine. Bizarre car sur le site Ecochip, la puissance n'est pas censée évoluer, de même que la vitesse maxi de... 192 km/h (celle homologuée par Citroën). Alors que conclure? Impossible à dire. Mais une petite reprogrammation du calculateur avec le réglage d'origine permettrait peut être de faire la part des choses entre dispersions de mesures et effet du réglage...

Tiens à ce propos. Que se passe-t-il si votre garagiste reprogramme le calculateur de votre auto (ça peut arriver...) après que celle-ci soit passée entre les mains d'Ecochip? De toute évidence, les "réglages optimisés" sont effacés et ceux d'origine reprennent leur place. A méditer avant de débourser plus de 1000 Euros pour la puce Ecochip.

Au fait, Autoplus a testé d'autres systèmes miracle économiseurs qui promettent aussi des économies de carburant importantes (de 10 à 25%). Et bien aucun n'a tenu ses promesses! Ca vous étonne vous?

Recommandez cette note:

Puce Ecochip: la suite.

Vendredi 23 septembre, remarque préliminaire: Comme vous allez le lire dans la note qui suit, suite à la menace de M. Pierre Silvano, Directeur de la société K-Tech Industrie qui commercialise la puce Ecochip, de déposer une plainte pénale à mon encontre, cette note est une version reformulée de celle, originale, que j'ai publiée hier 22 septembre au soir.
Compte tenu que j'ai dû en faire de même avec celle maintenant intitulée "Puce Ecochip: est-ce efficace?", le lien entre ces deux notes est donc un peu difficile à saisir. Je prie mes lecteurs de bien vouloir m'en excuser.


Vous l'avez peut être lu dans les commentaires de la note aujourd'hui intitulée "Puce Ecochip: est-ce efficace?", j'ai reçu ce soir un mail de M. Pierre Silvano, me menaçant de déposer une plainte au pénal.
M. Pierre Sylvano est le directeur de la société K-TECH INDUSTRIES à Genève en Suisse, détentrice du brevet ECOCHIP.
M. Sylvano m'accuse de diffuser une information calomnieuse concernant le produit ECOCHIP et de porter un préjudice financier énorme à sa société.
Il me laisse un délai de 24 heures pour retirer la note de mon blog, sans quoi il me menace de déposer une plainte pénale à mon encontre pour les préjudices subits.
J'ai donc 24 heures (et même un peu moins maintenant), pour retirer cette note de mes archives ou... la laisser...
Avant de prendre ma décision, et pour aggraver potentiellement un peu plus mon cas, je vais vous expliquer pourquoi j'ai émis des doutes sur l'efficacité de la fameuse puce Ecochip.

Tout d'abord, et je l'avais déjà écrit, les constructeurs automobiles ne sont pas tous des imbéciles, loin de là. S'il suffisait de reprogrammer le calculateur de contrôle moteur pour gagner 5, 10 voire 20% de consommation, tout en préservant la dépollution et l'agrément de conduite, et bien ils le feraient. Et ils le feraient même s'il n'y avait que 2% de conso à gagner. Au lieu de cela, les constructeurs, nationaux et autres, sont contraints de complexifier de plus en plus leurs moteurs en ajoutant divers artifices qui leurs coûtent (et à nous aussi...) horriblement cher.
Si vous n'êtes pas convaincus, je vous suggère la lecture de ces deux articles de R&D, le magazine de la recherche et du développement de Renault:
Demain, le GMP...
Consommer moins, le nouveau défi, plus ancien, mais qui pose bien le problème de la réduction de la consommation.

De la même façon, s'il était possible d'augmenter le couple aussi facilement, ils ne s'en priveraient pas. Je me demande d'ailleurs quelle serait la réaction des motoristes concernés s'ils lisaient, sur le site d'Ecochip, que le moteur 2 litres essence de la 407 peut développer 216 Nm et que le 1,6 litres essence de la Mégane 2 peut être poussé à 173Nm, soit quant même 14% de plus! Tout comme la consommation, la courbe couple des moteurs est déjà optimisée par les constructeurs. Je suis donc également très interrogatif sur le réel gain apporté par la puce Ecochip.
Et c'est d'ailleurs tant mieux, car, en France tout du moins, (je ne connais pas la réglementation des autres pays), il est interdit de modifier les caractéristiques de son véhicule (Article R321-4 du code de la route). Dit autrement, si la puce Ecochip a les vertus qu'elle prétend, vous serez aussitôt en infraction vis-à-vis de la loi si votre voiture en est équipée! Ecochip pourra mettre à jour son site puisqu'il y est écrit qu'à la connaissance d'Ecochip, "il n'existe pas de pays ou ces modifications sont illégales".
Et plus encore, ce même article du code de la route précise qu'il est également interdit de commercialiser un produit non homologué. Et sur le site d'Ecochip, je n'ai pas trouvé d'indication d'une telle homologation.

Il y a un autre détail qui me fait douter des promesses faites par Ecochip.
J'ai, presque au hasard, affiché les gains apportés pour plusieurs véhicules (vous pouvez en faire autant sur le site d'Ecochip):
Peugeot 407 1,8 litres essence
Peugeot 407 2,0 litres essence
Peugeot 206 (CC, il y a une erreur dans la base de données d'Ecochip) 2,0 litres essence "RC"
Peugeot 206 2,0 litres essence S16
Renault Twingo 1,2 litres 8S
Renault Twingo 1,2 litres 16S
Renault Mégane 2 1,6 litres essence
Porsche Boxster 2,5 litres (soyons fous!)
Pour ces 8 véhicules, la puissance maximale avec la puce Ecochip reste inchangée. Ca, je veux bien le croire. Ce que je ne m'explique pas, ce sont les km/h gagnés en vitesse maximale (entre 3 et 5 km/h). Toute chose égale par ailleurs, à puissance égale, la vitesse maxi est constante. Mais quelque chose m'a sans doute échappé, aussi, je propose aux techniciens d'Ecochip de laisser un commentaire sur LeBlogAutomobile, pour expliquer cette augmentation de vitesse maxi.

mise à jour du 08/10/2005.
Peut être certains d'entre vous sont-ils aller constater de visu ce que j'avais écrit plus haut. Et n'ont rien compris en remarquant que les vitesses maxi étaient strictement identiques. C'est en effet ce que je viens de constater pour un certain nombre de voitures, dont celles que j'avais prises en exemple. Voilà au moins un point sur lequel je ne peux qu'être d'accord.
Mais comme dans Astérix, il y a - au moins - une voiture qui fait de la résistance en affichant toujours une vitesse maxi plus élevée de 2 km/h (207 au lieu de 205) avec la puce Ecochip. C'est la 206 CC 2.0 S16 136CV. Pour combien de temps encore?
Tiens, c'est amusant: Sur cette même auto, la puce fait gagner 15 Nm de couple maxi, (205 au lieu de 190), alors que sur la berline, on en gagne 26! (216 au lieu de 190). Comme à la base, il s'agit des mêmes moteurs et des même réglages, je suppose qu'il s'agit d'une "optimisation" plus poussée.
fin de la mise à jour.

mise à jour du 13/10/2005.
Mise à jour à l'attention de ceux qui voudraient aller vérifier par eux même ce que j'ai écrit: si la 206 CC 2.0 S16 136CV roule toujours 2 km/h plus vite avec la puce Ecochip, la berline, elle, vient de perdre 9 Nm puisqu'elle n'en affiche plus que 207. Il subsiste un écart avec la 206 CC, mais celui-ci s'est considérablement réduit puisqu'il n'est plus que de 2 Nm.
A suivre...
fin de la mise à jour.

Bien, je vais arrêter là. J'ai probablement oublié d'autres très bonnes raisons qui font que malheureusement, il n'est pas si facile de baisser la consommation. J'aurais pu citer la préservation de la fiabilité, de la dépollution ou de l'agrément de conduite. Sans oublier l'impact sur le diagnostique moteur d'une augmentation de couple "imprévue" de 15%.

Voilà, j'arrête là pour ce soir. Je vous tiendrai bien sûr au courant de la suite que prendront les événements. Dès demain...

Recommandez cette note:

Puce Ecochip: est-ce efficace?

Vendredi 23 septembre, remarque préliminaire,: Suite à la menace de M. Pierre Sylvano, Directeur de la société K-Tech Industrie qui commercialise la puce Ecochip, de déposer une plainte pénale à mon encontre, cette note est une version reformulée de celle, originale, que j'ai publiée le 14 septembre dernier. Pour les mêmes raisons, j'ai suspendu quelques commentaires qui avaient été publiés (Seb, Gilles, j'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur compte tenu du contexte), et j'ai modifié le texte de ma réponse d'hier à Dan. Le post de commentaire est par contre toujours actif. Le prix du carburant augmente, ce n'est un secret pour personne. Et bien des entreprises proposent depuis peu des "puces électroniques pour stopper l'augmentation du prix du carburant". C'est en effet la promesse faite par l'un d'eux, Ecochip, dont la pub dans Auto Plus de cette semaine a attiré mon attention. On connaissait déjà les puces pour gagner 20% (au moins) de puissance en plus, et bien avec la puce Ecochip, c'est jusqu'à 20% de consommation qu'on vous promet d'économiser. Par quel moyen? Et bien Ecochip est plus fort que les constructeurs automobiles. Ecochip a breveté un programme, "plus efficace que les programmes d'usine installés par les constructeurs", qui "optimise le mélange air carburant à chaque 100ème de seconde". Et pour le même prix, vous gagnez également une poignée de chevaux. Et tout cela pour la somme de 790 Euros minimum. Bon, tout cela est très prometteur, mais est-ce réaliste? Premièrement, les constructeurs automobiles font parfois des erreurs c'est vrai, mais s'ils pouvaient baisser la consommation de leurs véhicules uniquement en jouant sur les cartographies, croyez-moi, ils le feraient immédiatement. Pour cette raison, je m'interroge sur la réalité des vertus de la puce Ecochip. Ensuite, 790 Euros, c'est le surcoût que représenterait le passage du litre de sans plomb à 1,50 Euros (en prenant 1,33 Euros le litre comme référence, moyenne relevée par Auto Plus cette même semaine), pour un automobiliste parcourant 18000 km par an, pendant trois ans, au volant d'une voiture consommant 8 litres au 100 km! Cela mérite d'être tout à fait certain de la diminution de consommation apportée par la puce Ecochip avant de signer le chèque non? Conclusion: Compte tenu du prix de la puce Ecochip et des doutes que j'ai émis quant à son efficacité, je me demande si cette puce est une bonne affaire. Une question à méditer avant de prendre sa décision vous ne trouvez pas?
Recommandez cette note:

Publicité


Partenaires


  • Logo_cepr