Logo_google_1


  • LeBlogAutomobile
    Web                 
Logo4
Email Stéphane
Email Geoffrey
RSS

Newsletter


Statistiques




Mention_legale

Sébastien Ogier nominé Espoir Echappement 2006.

Sébastien OgierSébastien Ogier a de la chance. Car en plus de disposer d'un bon coup de volant lui permettant d'être nominé Espoir Echappement 2006, il peut aussi compter sur un ami qui se démène pour le promouvoir.
C'est en effet à la demande de Guillaume Ivaldy que je publie cette note qu'il a écrite. En espérant que cela porte chance à Sébastien...

"Sébastien Ogier, lauréat Rallye Jeunes 2005, est sélectionné dans l'équipe comme pilote en 2006.

Sans la moindre expérience, il signe pour sa première saison des temps parmi les meilleurs, performances d'autant plus significatives qu'elles sont régulières.

Voici ses résultats dans le volant 206 cette saison :
11° du Rallye Terre de L'Auxerrois
8° du Rallye Terre de Provence
8° du Rallye du Limousin
6° du Rallye du Mont-Blanc Morzine
3° du Rallye Terre des Cardabelles
9° du Rallye d'Antibes

Il termine même sur le podium aux Cardabelles chose qui n'était jamais arrivé pour un lauréat rallye jeunes durant la première saison.

Découvrez sa saison complète sur son site officiel (Vidéos, Photos...), et participez à l'élection de l'Espoir Echappement 2006 en votant pour ce jeune pilote qui a tous les atouts pour devenir un grand.

www.sebastien-ogier.com (retrouvez les modalités de participation sur son site)"

Recommandez cette note:

Renault et la F1: le bon choix?

Logorenaultf1teamPeut être vous êtes-vous déjà posé la question de savoir si l'implication de tel ou tel constructeur dans l'une des disciplines de sport automobile était "rentable" ou pas.
Et bien cette question, Cécile va tenter d'y répondre en ce qui concerne Renault et la F1.
Cécile? Laissons la se présenter.

"Bonjour. Après 4 années passées à l’Ecole de Management Internationale de Normandie pour y suivre un cursus en marketing vente, j’ai intégré en septembre dernier l’Ecole Supérieur de Gestion de Paris pour un MBA spécialisé en marketing et publicité.
Passionnée par l’automobile et au vu de l’actualité du sport auto, j’ai décidé d’allier l’utile à l’agréable pour mon mémoire de fin d’Etudes que je rédige actuellement, en choisissant pour sujet "Renault et la F1".
Pour vous résumer l’enjeu de mes recherches, j’observe les bénéfices pour Renault d’être champion du monde des constructeurs. En d’autres termes, je tente de démonter la pertinence pour Renault, constructeur généraliste, d’être présent en F1. La problématique fait donc appel à des notions telles que l’image de marque, la notoriété, la fidélité client… Afin de tirer des conclusions pertinentes, j’ai réalisé un questionnaire quantitatif pour connaître l’opinion, les motivations et les comportements d’achat des français envers Renault.
Je publie mon questionnaire sur LeBlogAutomobile pour que vous le remplissiez. Votre avis m’intéresse ! Cela ne vous prendra que quelques minutes ! Votre aide me sera précieuse. Merci."

Voilà, vous savez tout. En répondant au questionnaire de Cécile, vous lui permettez d'avancer son mémoire de fin d'Etudes. En contrepartie, Cécile nous livrera les conclusions de son enquête que vous pourrez évidemment commenter.

Alors, où est-il ce fameux questionnaire? Bon, là je vous l'avoue, ça pourrait être un poil mieux, avec des cases à cocher, de la couleur, et tout et tout. Mais mes petits moyens ne me permettent pas de réaliser une telle présentation. C'est donc un document Word que je vous propose de lire, en remplaçant les petits carrés par des "x" pour indiquer vos réponses, avant de le renvoyer à Cécile.

C'est un vrai challenge d'espérer obtenir des retours - Cécile en attend 300 pour réaliser son étude - en ayant recours à un moyen aussi peu pratique, mais je compte sur l'indulgence des plus fidèles lecteurs du BlogAutomobile ( et des autres ;-) pour passer 10 minutes à remplir ce questionnaire et aider Cécile à réaliser un "bon" mémoire de fin d'Etudes.

Et rien ne vous empêche de laisser également un commentaire pour donner votre avis sur le sujet! Alors, bon questionnaire et merci :-)

Le questionnaire est accessible ici.
L'adresse de Cécile: cecile@leblogautomobile.com

Recommandez cette note:

Peugeot au Mans avec la 908 V12 HDi… en 2007.

Peugeot V12 DHiTrop tard. Peugeot ne sera pas le premier constructeur automobile à imposer un moteur diesel aux 24 heures du Mans. Cet exploit, c'est Audi qui vient de le réaliser.
Reste donc au constructeur au Lion à démontrer qu'il est bien un des champions des moteurs carburant au mazout en battant la marque aux Anneaux sur son propre terrain. Mais pour cela, il faudra attendre au moins un an.

Un an qui sera mis à contribution pour développer le V12 HDi que Peugeot a dévoilé à la veille du week-end dernier et qui équipera les deux 908 engagées dans la Sarthe en 2007.
Sur le papier, le moteur français n'a rien à envier à son homologue d'outre Rhin. Même cylindrée de 5,5 litres, le maximum autorisé dans la catégorie, mais 700 ch et plus de 1200 Nm contre "seulement" 650 ch et 1100 Nm pour le bloc Audi. Alors, fastoche? A voir, car le plus puissant n'en est qu'aux annonces alors que l'autre compte déjà une victoire à son palmarès.
Peugeot annonce que son V12 HDi sera équipé de filtres à particules, histoire de rappeler qu'on lui doit le développement de cet équipement diffusé à plus de 2,2 millions d'exemplaires sur les véhicules de la marque, depuis son introduction en 1999. Mais son utilité sur un tel moteur de course est purement symbolique.

Le premier moteur devrait tourner au banc fin septembre, le 30 exactement, si Peugeot tient le planning annoncé. Quant aux premières séances d'essais, elles sont prévues début décembre avec Eric Hélary au volant de la 908.

Recommandez cette note:

Bords de Pistes: le blog F1 de Lionel Froissart.

Bords de pistesPassionnés de Formule 1, voici un blog que vous pouvez ajouter les yeux fermés (ouvrez les quand même pour lire...), à votre liste de favoris ou de fils RSS. Bords de Pistes est le blog de Lionel Froissart, journaliste spécialiste de Formule 1 à Libération.
Comme il l'avoue dans sa première note, "jusqu'à maintenant les blogs qui fleurissent sur la Toile, y compris sur le site de Libération, n'avaient pas franchement attiré mon attention, ni attisé ma curiosité". Il n'empêche que Lionel Froissart a parfaitement adopté ce "nouveau" media puisque son blog est très intéressant et agréable à lire. Une bonne adresse, assurément!

Recommandez cette note:

Le blog Renault F1 Team.

Logo Renault F1 Team

Encore une semaine, et le grand cirque de la F1 reprendra.
Pour ceux que cela passionne et plus précisément même, pour les supporters d'Alonso et Fisichella, Renault F1 Team[fr] a ouvert (depuis fin janvier). un blog... en anglais. A good way to improve your english...

Merci à Julien de m'avoir indiqué cette bonne adresse.

PS: Ca vous dirait un petit jeu de pronostic? A chaque Grand Prix? Sur la saison?

Recommandez cette note:

Dakar 2006. 15ème étape: Dakar - Dakar: Alphand vainqueur de l'édition 2006.

Luc Alphand Dakar
Photo AP

Parcourue en liaison en raison des deux accidents qui ont coûté la vie à deux jeunes Maliens vendredi et samedi, la dernière étape du Dakar 2006 a donc sans surprise officialisé la première victoire finale du Français Luc Alphand sur Mitsubishi. Une victoire certes facilitée par l'accident dont le multiple vainqueur et tenant du titre, son équipier Stéphane Peterhansel (FRA) a été victime lors de l'étape marathon de jeudi, mais victoire incontestable malgré tout tant l'ex-skieur fut toujours aux avant postes, comme le prouvent ses deux meilleurs temps signés jeudi et vendredi.
Le cru 2006 aura également été marqué par le grand nombre de vainqueurs différents, qui plus est issus d'équipes diverses. La palme revient naturellement à l'Espagnol Carlos Sainz (Volkswagen), qui a remporté pas moins de quatre victoires d'étape pour sa première participation. Une belle reconversion pour le double champion du monde des rallyes WRC.
Très belle performance également pour les buggys Schlesser-Ford qui se sont imposés trois fois, l'élève Thierry Magnaldi faisant même mieux que le Maître et concepteur des véhicules Jean-Louis Schlesser.
Enfin, Guerlain Chicherit (FRA/BMW) a confirmé, en gagnant samedi, que son titre de "Volant Dakar" acquis lors de sa première participation en 2005 n'était pas due au hasard.

Cela dit, ce Dakar 2006 que ses organisateurs avaient voulu plus sûr en limitant la vitesse maximale et la contenance des réservoirs des motos, et en faisant la part belle à la navigation aura, une fois de plus, connu plusieurs accidents mortels. Ce fut d'abord celui du motard australien Andy Caldecott, entre Nouakchott – Kiffa, puis ceux des deux jeunes Maliens vendredi et samedi. Un trop lourd tribut dénoncé par le CAJO (collectif anti-Jeux Olympiques) qui a même remis aux promoteurs de la course le "Prix de l'indignité humaine" symbolisé par un pneu tâché de sang. De son coté, l'équipe organisatrice du rallye a tenté de se dédouaner en précisant "qu'un très gros travail de prévention avait été effectué en amont auprès des populations des pays traversés" et a mis en avant l'aspect humanitaire du passage de la caravane.
J'avoue que je ne suis pas assez documenté sur le sujet pour savoir s'il est "bon" pour l'Afrique, que le Dakar continue d'y être couru chaque année, mais à mon sens, même en cas de réponse positive, cela doit pas se payer en vies humaines, et surtout pas celles de jeunes enfants. Puissent les organisateurs trouver une solution efficace pour que ce qui reste une belle aventure nous fasse encore rêver de nombreuses années.

Classement final.
1) Luc Alphand – Gilles Picard (FRA/FRA/Mitsubishi) en 53h47mn32ss.
2) Ginel De Villiers - Tina Thorner (AFS/SUE/Volkswagen) à 17mn53s.
3) Nani Roma – Henri Magne (ESP/FRA/Mitsubishi) à 1h50mn38s.

Recommandez cette note:

Dakar 2006. 14ème étape: Tambacounda - Dakar: Chicherit, mais le cœur n'y est pas.

Guerlain Chicherit Dakar 2006
Photo DPPI

Triste fin de Dakar. Après le décès d'un garçonnet vendredi 13, ce samedi, qui coïncidait avec le 20ème anniversaire de la mort du fondateur de l'épreuve Thierry Sabine et du chanteur Daniel Balavoine, a été marqué par la mort accidentelle d'un petit garçon de 12 ans, renversé par un camion d'assistance.
Dans ces conditions, la première victoire d'étape de Guerlain Chicherit (FRA/BMW) et de son navigateur Mathieu Baumel (FRA) qui ont su, mieux que les autres, se jouer des difficultés de navigation, était reléguée au second plan.
8ème à 14mn52s, Luc Alphand (FRA/Mitsubishi), conserve sa première place au général et ne concède que 4mn20s sur son poursuivant immédiat le Sud Africain Ginel De Villiers (Volkswagen).
Grâce à la seconde place d'étape d'Alfie Cox (AFS), BMW signe un inaperçu doublé, alors que Mark Miller (USA/Volkswagen) complète le podium du jour.

En fin de journée, la direction du Dakar a annoncé "qu'en raison des événements dramatiques survenus ces deux derniers jours, l’ultime étape Dakar-Dakar conduisant les concurrents au podium du Lac Rose ne sera pas chronométrée." Sauf panne espérons le, improbable, Luc Alphand est donc assuré de remporter son premier Dakar.

Classement de la 14ème étape: Tambacounda - Dakar.
1) Guerlain Chicherit - Matthieu Baumel (FRA/FRA/BMW) les 254 km en 2h36mn33s.
2) Alfie Cox – Ralph Pitchford (AFS/AFS/BMW) à 3mn13s.
3) Mark Miller – Dirk Von Zitzewitz (USA/ALL/Volkswagen) à 5mn07.

Classement général.
1) Luc Alphand – Gilles Picard (FRA/FRA/Mitsubishi) en 53h47mn32ss.
2) Ginel De Villiers - Tina Thorner (AFS/SUE/Volkswagen) à 17mn53s.
3) Nani Roma – Henri Magne (ESP/FRA/Mitsubishi) à 1h50mn38s.

Recommandez cette note:

Dakar 2006. 13ème étape: Labé - Tambacounda : triste seconde victoire de Luc Alphand.

Luc_alphand2_dakar_2006_photo_panoramic
Photo Panoramic

Triste victoire en effet, puisque le Dakar aura cette année encore fait une victime parmi les – jeunes – spectateurs présents sur le parcours du rallye. Un garçon d'une dizaine d'année a été renversé par le véhicule du letton Maris Saukans (OSC/14ème au général) alors qu'il traversait la route, non loin du village de Kourahoye. Malgré une prise en charge immédiate par les équipes médicales, le petit garçon décédait lors de son évacuation en hélicoptère vers Labé.

En ce qui concerne la course, Carlos Sainz (ESP/Volkswagen) refait surface et termine second à 50 secondes seulement du vainqueur du jour. Quant à Ginel De Villiers (AFS/Volkswagen), il "conforte" sa seconde place du général en perdant 1mn42s supplémentaires, alors que Nani Roma (ESP/Mitsubishi), 5ème, complète le podium provisoire. Stéphane Peterhansel (FRA/Mitsubishi) 7ème à Tambacounda, conserve sa 4ème place du général, mais augmente son retard sur son équipier de 16mn50s.

Demain samedi se coura l'avant dernière étape entre Tambacounda et Dakar.

Classement de la 13ème étape: Tambacounda - Dakar.
1) Luc Alphand – Gilles Picard (FRA/FRA/Mitsubishi) les 348 km en 4h30mn15s.
2) Carlos Sainz – Andreas Schulz (ESP/ALL/Volkswagen) à 0mn50s.
3) Ginel De Villiers - Tina Thorner (AFS/SUE/Volkswagen) à 1mn42s.

Classement général.
1) Luc Alphand – Gilles Picard (FRA/FRA/Mitsubishi) en 50h56mn07ss.
2) Ginel De Villiers - Tina Thorner (AFS/SUE/Volkswagen) à 22mn13s.
3) Nani Roma – Henri Magne (ESP/FRA/Mitsubishi) à 1h32mn31s.

Recommandez cette note:

Dakar 2006. 12ème étape: Bamako - Labé: Luc Alphand leader au général!

Luc Alphand Dakar 2006
Photo Sipa

Sûr que Luc Alphand (FRA/Mitsubishi) aurait préféré prendre la tête du général à la régulière, mais les incidents de course font partie des règles du jeu du Dakar, et le Français n'a de toute façon pas non plus été épargné par les pièges tendus par le rallye africain.
Après Jutta Kleinschmidt (ALL/Volkswagen), finalement contrainte à l'abandon après son accident la veille, c'est au tour de Stéphane Peterhansel (FRA/Mitsubishi) d'avoir commis une erreur de pilotage lourde de conséquence. Au 81ème km de la spéciale qui en comptait 368, le pilote Mitsubishi percutait lui aussi un arbre et endommageait très sérieusement l'arrière gauche de son Pajero. L'équipage français tentait une réparation de fortune et repartait après une heure d'effort, mais en vain, puisqu'il était obligé de s'arrêter après seulement une vingtaine de kilomètres et d'attendre son camion d'assistance. Malgré une remise en état très rapide (15mn!), Peterhansel reprenait le volant plus de deux heures après que Luc Alphand ait signé la victoire d'étape. Le vainqueur 2005 rejoindra finalement Lamé avec 3h16mn de retard. Au général, il rétrograde à la quatrième place, derrière son équipier Nani Roma (ITA/8ème de l'étape à 8mn04) et Ginel De Villiers (AFS/Volkswagen/3ème du jour à 3mn21) lui même en embuscade derrière le nouveau leader.
A noter l'excellente seconde place à Lamé de l'ex-champion du monde de ski free-ride, Guerlain Chicherit (FRA/BMW) à seulement 56s de Luc Alphand.

Vendredi, les concurrents quitteront Labé, en Guinée, pour rejoindre Tambacounda, au Sénégal.

Classement de la 12ème étape: Bamako - Labé.
1) Luc Alphand – Gilles Picard (FRA/FRA/Mitsubishi) les 368 km en 4h22mn46s.
2) Guerlain Chicherit - Matthieu Baumel (FRA/FRA/BMW) à 0mn56s.
3) Ginel De Villiers - Tina Thorner (AFS/SUE/Volkswagen) à3mn21s.

Classement général.
1) Luc Alphand – Gilles Picard (FRA/FRA/Mitsubishi) en 46h25mn52ss.
2) Ginel De Villiers - Tina Thorner (AFS/SUE/Volkswagen) à 20mn31s.
3) Nani Roma – Henri Magne (ESP/FRA/Mitsubishi) à 1h20mn46s.

Recommandez cette note:

Dakar 2006. 11ème étape: Kayes - Bamako: Doublé Volkswagen pour De Villiers et Saby.

Ginel De Villiers - Dakar 2006
Photo Volkswagen

Scénario idéal pour cette fin de Dakar. Plutôt que de voir les écarts entre les hommes du trio de tête se creuser, c'est l'inverse qui s'est produit aujourd'hui. En effet, en signant à Bamako sa première victoire d'étape de l'édition 2006, le Sud Africain Ginel De Villiers (Volkswagen), actuel 3ème au général, s'est rapproché de Luc Alphand (FRA/Mitsubishi), le second. Certes, les 6mn03 que le Français a concédées en arrivant troisième, ne le mettent pas directement sous la menace du pilote Volkswagen, mais la tendance est là.
Il en est de même avec le leader provisoire du rallye, Stéphane Peterhansel (FRA), qui termine 11ème à pratiquement 21mn après qu'il se soit un moment égaré sur les pistes maliennes. Son avance sur Luc Alphand fond presque de moitié, puisqu'il ne devance plus son co-équipier que de 25mn à l'arrivée à Bamako.
Journée mitigée pour le team Volkswagen puisque outre la victoire de De Villiers, Bruno Saby finit deuxième et Carlos Sainz (ESP) quatrième (à 8mn33s). Mais Jutta Kleinschmidt (ALL/Volkswagen), qui a cassé ses suspensions en percutant un arbre peu après le départ, a été contrainte à attendre son assistance. Trois heures après l'arrivée du vainqueur, elle n'était toujours pas inscrite sur la liste des arrivés.

Demain jeudi se courra une étape marathon (872 km) entre Bamako au Mali et Labé en Guinée, à l'issue de laquelle toute assistance sera interdite.

Classement de la 11ème étape: Kayes - Bamako.
1) Ginel De Villiers - Tina Thorner (AFS/SUE/Volkswagen) les 231 km en 3h07mn01s.
2) Bruno Saby – Michel Perin (FRA/FRA/Volkswagen) à 5mn33s
3) Luc Alphand – Gilles Picard (FRA/FRA/Mitsubishi) à 6mn03s.

Classement général.
1) Stéphane Peterhansel – Jean-Paul Cottret (FRA/FRA/Mitsubishi) en 41h37mn57s.
2) Luc Alphand – Gilles Picard (FRA/FRA/Mitsubishi) à 25mn09s.
3) Ginel De Villiers - Tina Thorner (AFS/SUE/Volkswagen) à 42mn19s.

Recommandez cette note:

Publicité


Partenaires


  • Logo_cepr