Logo_google_1


  • LeBlogAutomobile
    Web                 
Logo4
Email Stéphane
Email Geoffrey
RSS

Newsletter


Statistiques




Mention_legale

Le Seat Altea XL officiellement présenté.

Seat Altea XLXL. Le nouveau Seat Altea XL porte bien son nom. Plus grand, plus habitable mais aussi plus logeable, l'XL en offre bien plus que l'Altea " court " que nous connaissons. Ainsi, les 19 cm de longueur supplémentaire (maintenant 4,47 mètres) ont été mis à profit pour améliorer le confort des passagers assis aux places arrière puisque ceux-ci peuvent maintenant reculer la banquette de 2 cm supplémentaires pour gagner autant d'espace aux genoux.
L'Altea XL progresse également en capacité de chargement. Dans la même configuration de banquette que l'Altea (donc 2 cm plus en avant que ci-dessus, j'espère que vous suivez), le volume du coffre passe de 409 à 532 litres (18 litres de moins que le Renault Grand Scénic). Mais avec la banquette avancée au maximum (de 14 cm), l'XL écrase alors la concurrence, Opel Zafira compris, avec un cubage record de 635 litres.




Seat Altea XL

Séduire les pères de famille, voilà la mission de l'Altea XL. Si l'espace accru n'est pas un argument suffisant, des accessoires à vocation " familliale " comme les tablettes aux dos des sièges avant ou l'équipement plétorique décideront peut être les clients indécis à sauter le pas. Et il est vrai qu'ils ne seront pas volés puisque climatisation, chaîne audio à six haut parleurs avec prise pour baladeur MP3, contrôle de la pression des pneus, régulateur de vitesse, quatre vitres électriques et barres de toit font partie de la dotation de série dès le premier niveau de finition.
Il faudra en revanche recourir aux options pour disposer de l'ESP et de l'EBA (Assistance au freinage d'urgence), ou du système d'interfaçage avec un TomTom 710.

Seat Altea XL

Rien de nouveau sous le capot de l'Altea XL où le 1,6 litres de102 ch et 2,0 litres FSI de 150 ch, (accouplé exclusivement à la boîte automatique à six vitesses Tiptronic), trouveront place. Bien entendu, plusieurs diesels seront aussi proposés: le 1,9 litres TDI de 105 ch, le 2,0 litres de 140 ch (disponible en option avec la fameuse boîte robotisée DSG à six rapports) et le 2,0 litres Tdi de 170 ch.

S'il est certain que l'Altea poursuivra sa carrière aux côtés du XL, on pourrait être tenté de prendre des paris quant à la survie du Toledo. Et si finalement, l'Altea XL n'était autre chose qu'un Toledo " restylé "?

Recommandez cette note:

Le Seat Altea passe à la taille XL.

Seat Altea XLA l'image de Renault et du couple Scénic / Grand Scénic, Seat prépare la sortie d'une version allongée de son monospace compact, l'Altea. Voici donc l'Altea XL, débusqué dans le sud de l'Espagne par les chasseurs de scoop d'Automedia.

Pour faire gagner une taille à l'Altea, les designers espagnols sont intervenus sur la partie située après les portes arrière. Résultat, une troisième vitre latérale un peu plus grande, un hayon plus vertical et un porte à faux plus prononcé. Autre évolution qui ne doit rien à la crise de croissance de l'Altea XL, les feux arrière – bi-colores - adoptent un nouveau dessin et migrent en partie sur le hayon. Les retrouvera-t-on également lors du restylage de l'Altea "normal"? Ce serait dommage car ils cassent à mon sens la ligne réussie du monospace ibère.

Seat Altea XL Seat Altea XL

Il est probable que le Seat Altea XL fera ses débuts lors du Mondial de l'Automobile de Paris. En attendant, nous pouvons toujours le découvrir sur ces clichés publiés par Worldcarfans.com.

Recommandez cette note:

Campagne de rappel sur Seat Alhambra 1.9 TDI.

Logo CEPR

Le Centre Européen de Prévention des Risques (CEPR) nous informe de la campagne de rappel suivante:

Marque du produit : Seat.

Nombre de produits rappelés : 400.

Motif du rappel : Un défaut de montage de composants internes du volant bi-masse risque d'occasionner à terme son endommagement.

Caractéristiques du produit : Alhambra 1.9 TDI (130 ch) équipés d'une boîte de vitesse mécanique.

Date de fabrication : Produits entre novembre 2002 et juin 2003.

Conseils aux consommateurs : S'adresser dans le réseau Seat. Les propriétaires sont prévenus par courrier.

Source : UFC Que Choisir.

Recommandez cette note:

Seat Leòn FR: essence ou diesel, au choix.

Seat Leòn FR frontAu salon de Madrid qui vient d'ouvrir ses portes, Seat a présenté non pas une, mais deux Leòn FR (FR pour Formula Racing). Prix du pétrole et progrès des turbos mazout obligent, il est désormais possible de rouler sportif avec le carburant de son choix.

Les inconditionnels de l'essence se réjouiront sans doute en apprenant que la Seat Leòn FR hérite à son tour de la plus puissante version du 2,0 litres à injection directe TFSI jusqu'alors réservée aux A3, Golf GTI ou autre Octavia RS.
Fort de 200 ch et d'un couple de 280 Nm constant entre 1800 et 5000 tr/mn, il procure à la Leòn FR des performances tout à fait intéressantes, tant en accélération (7,3 s pour accélérer de 0 à 100 km/h), qu'en reprise (80 à 120 km/h en 7 s en 5ème et 8,9 s en 6ème). Si la vitesse maxi de 229 km/h est plutôt anecdotique, la consommation normalisée de 7,9 l/100km sera un argument supplémentaire pour craquer pour la belle Ibérique.
Coté diesel, la Leòn FR se voit greffer le 2,0 litres TDI présent sous le capot de l'Altea du même nom. 170 ch "seulement" mais 350 Nm entre 1800 et 2500 tr/mn, de quoi ne pas rougir face à son frère alimenté au Super. Le 0 à 100 km/h est en effet abattu en 8,2 s, le même temps étant nécessaire pour passer de 80 à 120 km/h en 5ème. Fort logiquement, la vitesse de pointe est en net retrait, 214 km/h, mais la consommation sur cycle aussi, 6,0 l/100km/h seulement.

Disposer d'un moteur puissant est une chose, mais l'exploiter convenablement en est une autre. C'est pourquoi les ingénieurs espagnols ont également porté leur attention sur le châssis de la Leòn FR en la dotant d'une suspension raffermie, de pneumatiques plus largement dimensionnés et de disques de frein de plus grand diamètre.

Seat Leòn FR back

Bien entendu, la transformation n'aurait pas été complète sans quelques retouches esthétiques destinées à marquer le caractère résolument sportif de la Leòn FR. Malheureusement, le mieux est parfois l'ennemi du bien, car si les jantes alliage (jusqu'à 18 pouces en option) et la double sortie échappement vont bien à la Leòn FR, les boucliers avant et arrière, copiés sur ceux du Prototype Leòn, sont finalement moins élégants que ceux des modèles plus sages.
L'ambiance sport se prolonge jusque dans l'habitacle où le sigle FR s'affiche sur les sièges baquets, le blanc habille compteurs et jauges et le cuir recouvre volant et levier de vitesses.

Seat Leòn FR tableau de bord Seat Leòn FR front

Dernière bonne nouvelle, la Leòn FR sera commercialisée dès le mois de juin à un prix très "Seat", comptez 4000 Euros environ de moins par rapport à une Golf GTI. Une vraie bonne affaire?

Recommandez cette note:

Seat Altea FR,

Altea_fr_1Ceux qui lisent régulièrement LeBlogAutomobile ont du le remarquer, j'ai un petit faible pour le Seat Altea. Et bien "ça ne devrait pas s'arranger", puisque Seat vient de présenter la version de série du prototype FR dévoilé au dernier salon de Francfort.
FR pour Fórmula Racing, vous aurez compris qu'il s'agit là d'une déclinaison très sportive (la première de la gamme Seat), du monospace compact du constructeur ibérique.
Sportive, mais alimentée au gazole, puisque le cœur du FR est le 2,0 litres TDI issu de la banque d'organes du groupe Volkswagen, mais poussé à 170 ch à 4200 tr/mn et 350 Nm entre 1800 et 2500 tr/mn, grâce à l'adoption d'injecteurs pompes de type piezo et d'un turbo optimisé.
Accouplé à une boîte manuelle à six rapports adaptés au tempérament sportif de l'engin, il permet au FR de pointer à 208 km/h et d'abattre le 0 à 100 km en 8.6 secondes.

Bien sûr, pour digérer cet accroissement de puissance, le châssis "Agile" a été revu en conséquence. Si l'architecture des suspensions des autres modèles est conservée, (McPherson à l'avant et multi-bras à l'arrière), les ressorts ont été durcis et le diamètre des barres anti-roulis augmenté. Les freins ont également fait l'objet de soins particuliers, et l'ABS de dernière génération incorpore un système de répartition électronique du freinage. La dotation en aide à la conduite comprend enfin l'ESP, l'assistance au freinage d'urgence (EBA) et le contrôle de traction (TCS). Bref, tout ce qu'il faut pour rouler – raisonnablement - en toute sécurité.

Pour que le plumage soit en rapport avec le ramage, les stylistes de Seat ont repris la plupart des attributs visuels du prototype de salon. Ainsi, le bouclier avant présente-t-il une large entrée d'air inférieure de forme concave, alors que celui de l'arrière imite la présence d'un diffuseur et accueille la double sortie d'échappement chromée. Signes distinctifs qui seront communs aux futures autres versions FR, le logo DTI rouge et les habillages de rétroviseurs gris. Bien entendu, les jantes de 17 pouces, largement chaussés (225/45), présentent un dessin spécifique.

Altea_fr_4

Ambiance sport exclusive également à l'intérieur puisque le volant à trois branches, le levier de vitesses, les dossiers des sièges baquets et même le compte tours reçoivent un logo FR, alors que le fond des cadrans de l'instrumentation passe au blanc.

Altea_fr_6 Altea_fr_3

Une ligne qui me plait particulièrement, un moteur qui devrait procurer des performances "satisfaisantes", cet Altea FR n'est pas loin de représenter "une de mes" voitures idéales. A condition que le confort, qui n'est pas le point fort des versions plus sages parait-il, ne vienne pas encore une fois, gâcher ce tableau pour l'instant idyllique... Réponse probable en début d'année prochaine, lors de la commercialisation.

Recommandez cette note:

Nouvelle Seat León: - presque - aussi belle que le prototype.

Leon_10

Le prototype présenté lors du récent salon de Genève m'avait carrément emballé. Et bien le véhicule de série que Seat dévoile aujourd'hui et qui fera ses grands débuts au prochain salon de Barcelone (du 7 au 15 mai prochain), n'est pas loin de produire le même effet.
Bien sûr, les roues immenses de 19 pouces, la calandre ultra agressive et le gros échappement central ne sont plus de la partie, mais l'ensemble reste quand même très attractif.
Point positif, les poignées de portes arrière, signature du designer Walter de'Silva, sont toujours dissimulées, accentuant ainsi l'aspect de coupé de la León.

Leon_5_1

L'intérieur évolue lui aussi légèrement, la planche de bord perd sa casquette "suspendue", les aérateurs sont d'un dessin différent, le volant est de nouveau rond et les inserts en alu se font plus rares, tout du moins sur le modèle présenté. Les sportifs apprécieront par contre que l'accélérateur reste articulé au plancher. Peu de détail sur l'équipement, Seat annonce seulement quatre niveaux de finition.

Leon_8_1

La León de 2005 a bien grandi. De 13 cm en longueur (maintenant 4,31 m) et 2,6 cm en largeur. Et comme l'empattement progresse lui aussi de 6,5 cm, on peut espérer que c'est l'habitabilité qui va en profiter. A l'inverse du volume du coffre qui plafonne à 341 litres, soit un tout petit litre de plus que la précédente génération.

Au chapitre de la sécurité, la nouvelle León est richement équipée. l'ABS et le TCS sont au programme et l'ESP est de dernière génération. Pas moins de six airbags font partie de la dotation de série, et pour ceux qui le désirent, il est possible d'opter pour 2 airbags latéraux arrière supplémentaires. Tous les sièges reçoivent des ceintures avec limiteur d'effort, mais seuls ceux de l'avant disposent en plus de pré-tensionneur. L'arrière se rattrape avec des fixations pour siège bébé Isofix.

L'offre moteur compte deux essences et deux diesels. L'entrée de gamme est constituée du 1,6 litres essence de 102ch et du 1,9 litres TDI de 105 ch. Ces deux groupes sont accouplés à une boîte mécanique à 5 rapports.
Au niveau supérieur, on retrouve les 2,0 litres FSI de 150 ch et 2,0 litres TDI de 140 ch bien connus dans l'univers Volkswagen. Tous deux reçoivent une boîte manuelle à 6 rapports, mais seul le diesel à droit à la transmission DSG à double embrayage, le quatre cylindres essence devant se contenter d'une "classique" boîte auto avec commandes séquentielle Tiptronic à six rapports.

Coté châssis, l'avant conserve sa suspension de type MacPherson, mais celle-ci est désormais montée sur un faux châssis en alu, tandis que l'arrière se voit greffer un essieu multibras. Les freins, à disque sur les quatre roues, sont ventilés à l'avant.

Avec son look, la León s'intègre parfaitement dans la nouvelle gamme Seat déjà représentée par l'Altea et la Toledo. La similitude de style de ces trois autos confère une identité forte à la marque ibère, ce qui, à mon avis, est une très bonne chose. Car c'est bien d'identité et d'image dont la León aura besoin pour s'imposer face aux leaders de la catégorie, Mégane, Astra et Golf en tête. Pourtant avec un physique pareil, elle mériterait bien d'en faire craquer plus d'un. Vous ne trouvez pas?

Recommandez cette note:

Seat dévoile le Prototype Leon.

C'est dans le cadre du salon de Genève que Seat a dévoilé, sous la forme à peine déguisée d'un prototype, la nouvelle génération de Leon.

Leon_1

Le Prototype Leon adopte donc le style caractéristique des récentes productions Seat, Altea et Toledo en tête, annoncé par la Salsa présentée en Suisse en 2000. A l'avant, on retrouve les phares en amande, la calandre très inclinée, cerclée d'un jonc chromé, mais, nouveauté, les entrées d'air inférieures adoptent désormais une forme concave. De profil, on remarque la ligne de caisse très haute, le pli de tôle qui part de l'aile pour filer vers l'arrière suivant une trajectoire descendante, et une troisième, minuscule, vitre latérale. Détail qui ravira (ou le contraire) les fans d'Alfa, les poignées des portes arrières sont dissimulées comme sur la 156.

Leon_3

Alfa aurait il inspiré les designers Espagnol? L'arrière rappelle furieusement celui de la 147, avec ses phares effilés, la forme de l'emplacement de la plaque minéralogique. Retrouvera-t-on en série l'énorme sortie d'échappement centrale? Le look y gagnerait en dynamisme.

Leon_2

Dynamisme, c'est d'ailleurs ce que suggère le Prototype Leon, de quelque coté qu'on le regarde, trait de caractère sûrement amplifié par les roues de 19 pouces du Prototype.
A mon goût, un des coups de crayon des plus réussis, sinon le plus réussi, de ces dernières années.

Leon_5

A l'intérieur, ambiance chic, Seat promet l'emploi de matériaux de qualité, et sport, comme en témoignent le volant aplati dans sa partie inférieure ou la pédale d'accélérateur articulée au plancher.
Parmi les équipements qui seront proposés, citons les phares au xenon et surtout quatre caméras dont trois à l'extérieur, pour surveiller sur un écran DVD ce qui ce passe autour et dans la voiture. Là franchement, je ne suis pas convaincu de l'intérêt d'un tel système. Pour les enfants (?), des films peuvent être visionnés sur un second écran.

Leon_8

Sous son capot, le Prototype Leon abrite un quatre cylindres turbocompressé à injection directe de 200 ch, accouplé à la boîte robotisée DGS à six rapports. Ainsi motorisée, la Leon revendique des performances "satisfaisantes", puisque le 0 à 100 km/h est abattu en 6.9 secondes et que la vitesse maximale atteint 236 km/h.

J'ai récemment craqué devant les lignes de l'Alfa 159. Aujourd'hui, je craque complètement devant celles du Prototype Leon. Avec un tel physique et la qualité du groupe Volkswagen, je le verrais bien en concurrent sérieux de la Golf et de l'A3. A moins que son nom soit encore un handicap insurmontable au yeux de certains. Golf, A3, 307, Leon, vous choisiriez laquelle vous?

Recommandez cette note:

Publicité


Partenaires


  • Logo_cepr