Logo_google_1


  • LeBlogAutomobile
    Web                 
Logo4
Email Stéphane
Email Geoffrey
RSS

Newsletter


Statistiques




Mention_legale

Nouvelle Jaguar XKR: la XK sort ses griffes.

Jaguarxkr_7Vous avez aimé la nouvelle Jaguar XK? Vous allez adorer la XKR. Car non contente de reprendre le style général de la XK, la petite dernière l'enrichit de quelques discrets attributs qui renforcent encore plus son caractère sportif. La XKR se pare ainsi d'un bouclier plus droit dont la calandre et la prise d'air inférieure sont habillées d'une grille en alu, de deux prises d'air sur le capot, de jantes over-size (19 ou 20 pouces!) et de deux doubles sorties échappement. Un coup d'œil et vous savez déjà que vous n'avez pas affaire à une XK comme les autres.

La lecture de la fiche technique le confirme: sous le capot de la Jaguar XKR, le V8 de 4,2 litres de la XK s'est vu greffé un compresseur. Résultat, la puissance et le couple font un bond (de félin) pour atteindre 420 ch et 560 Nm. Des valeurs respectables dans l'absolu, même si d'autres arrivent – presque - au même résultat avec une cylindrée inférieure ou en se passant de suralimentation. Les performances sont à l'avenant, élevées sans être exceptionnelles: le 0 à 100 km/h est avalé en à peine 5 secondes (0.6 seconde de plus qu'une Porsche GT3) tandis que la vitesse maxi est raisonnablement limitée à 250 km/h.
Bien entendu, la partie châssis a été adaptée en conséquence: Ressorts et amortisseurs sont plus raides et la calibration de la suspension active électronique a été optimisée. Quant à la boîte, elle reste automatique, à six rapports, mais offre au pilote des palettes au volant.

Jaguarxkr_3_1 Jaguarxkr_5

La présentation intérieure adopte également un style plus sportif avec des inserts en alu et des sièges plus enveloppant, et de nouveaux équipements de confort tels le déverrouillage des portes ou le démarrage sans clé font leur apparition.

Jaguarxkr_9

Alors, convaincus? Il ne vous reste plus qu'à choisir entre coupé ou cabriolet, et à signer un chèque de presque 100 000€ pour connaître le plaisir de rouler en – nouvelle - Jaguar XKR. Elle est pas belle la vie?

Recommandez cette note:

Jaguar XK, l'Advanced Lightweight Coupe de série.

Xk8_1
photo retouchée par ordinateur: Brenda Priddy and Co

J'avais terminé ma note sur l'Advanced Lightweight Coupe, présenté au salon de Détroit en janvier dernier, en espérant que les contraintes industrielles ne brident pas la créativité des hommes de Jaguar. Et bien il semble que ce n'a pas été le cas. La version de série shotée en pleine séance de tournage par les chasseurs de scoop Brenda Priddy and Co, et que le magazine anglais AutoWeek présente aujourd'hui est, à quelques détails près, conforme à l'Advanced Lightweight Coupe.

Les différences se situent au niveau de la face avant, où les écopes du concept car ont laissé leur place aux phares antibrouillard de la version de série. La forme de la prise d'air inférieure est également légèrement différente. A l'arrière, la male de coffre accueille le troisième feux stop, l'emplacement de la plaque minéralogique est plus large et le bouclier arrière, moins massif, perd son échappement central pour deux sorties rejetées sur les cotés.

Xk8_4 Xk8_3
photo: Brenda Priddy and Co

Le magazine anglais croit savoir que l'offre moteur sera composée de deux V8 de 4,2 litres de cylindrée, de 300 à 400 ch (pour la version suralimentée). Mais deux autres V8, de 260 ch pour l'entrée de gamme, à 450 ch pour le modèle le plus puissant, pourraient également voir le jour. Et pour le marché européen où le diesel est roi, l'XK pourrait recevoir un V6 de 200 ch. Un diesel pourquoi pas, mais de 200 ch "seulement", est-ce bien le bon choix?

Si je devais exprimer un seul regret concernant l'XK, ce serait au sujet de sa couleur. Je la préfèrerais en bleu, voire même en jaune plutôt qu'en gris métal. Moins classe peut être, mais plus sportive. Question de goût.

L'XK sera présentée officiellement à Frankfort, en septembre. Un cabriolet devrait suivre en janvier 2006, lors du salon de Detroit.

Recommandez cette note:

XJ Super V8 Portfolio: Le "Top" modèle de Jaguar

V8_super_1s_1

Le salon de New York a les faveurs de Jaguar. Il y a un an, la marque anglaise avait présenté le Concept Eight, une limousine dont certains indices laissaient clairement deviner que Jaguar était en train de préparer la sortie d'un modèle destiné à coiffer sa gamme. Cette année, c'est la version de série qui en est dérivée qui occupe le devant de la scène, la Super V8 Portfolio.

V8_super_4s

Comme toute les Jaguar, la Super V8 Portfolio est une berline élégante, dans le plus pur style britannique. Elle se distingue d'une "simple " XJ par quelques détails de style telles les ouies de refroidissement moteur en alu, noyées dans les ailes avant, la grille chromée exclusive de la calandre ou les roues de 20 pouces en aluminium poli. Deux nouvelles teintes de carrosserie lui sont également réservées, le noir "Black Cerry" et l'or "Winter Gold".

V8_super_9s_1V8_super_6s

L'intérieur est proche de celui découvert sur le Concept Eight. La part belle est faite au cuir, et à la ronce de noyer, et les sièges arrière, indépendants, sont réglables électriquement. L'équipement comprend un système Bluetooth pour téléphone mobile, un lecteur de DVD, une climatisation ajustable gauche / droite – avant / arrière et une puissante (400 Watt!) chaîne audio Alpine haut de gamme.

V8_super_3s

Tout aussi puissant est le V8 compressé de 4,2 litres de 400 ch (SAE). Accouplé à une boîte automatique ZF à six rapports, il permet à la Super V8 d'accélérer de 0 à 100 km/h en 5,0 secondes seulement, alors que l'électronique se charge de limiter la vitesse maximale à 250 km/h. Des performances en partie dues au poids contenu de la Super V8 Portfolio, résultat du savoir faire exclusif de Jaguar dans le domaine de la construction en aluminium.

Seuls quelques privilégiés auront le plaisir de conduire (ou de se faire conduire) la Super V8 Portfolio puisqu'il s'agit d'une série limitée d'abord destinée aux marchés américain et canadien. Deux conditions seulement à remplir, avoir un portefeuille bien garni et être patient puisque sa commercialisation n'est prévue qu'en août outre-atlantique et l'année prochaine en Europe.


l'Advanced Lightweight Coupé, la plus belle des Jaguar?

Allez, un petit coup de cœur aujourd'hui. D'ailleurs plutôt que d'écrire ce post, j'aurais pu me contenter de mettre en ligne les photos tant elle est belle. Elle, c'est l'Advanced Lightweight Coupé, la toute dernière création de Jaguar.

Jaguar_2005_1

Précisons le tout de suite pour ceux qui fonceraient déjà chez le revendeur du coin pour passer une commande, l'Advanced Lightweight Coupé n'est pour l'instant qu'un prototype. Mais pas n'importe lequel. Selon Joe Greenwell, le PDG de Jaguar Cars, ce concept est sensé renseigner "tous ceux qui veulent connaître l’avenir et les orientations futures de la marque en matière de design".

Du design, parlons en.
Les lignes courbes, les ailes musclées, le long capot, les roues énormes (de 21 pouces), tout concourt à traduire l'impression de puissance que dégage ce coupé. Le profil est particulièrement bien équilibré, l'auto reste belle quel que soit l'angle sous lequel on la regarde.

Jaguar_2005_4 Jaguar_2005_7

Arrêtons nous sur la calandre. De forme elliptique, et inspirée de modèles mythiques comme la fabuleuse Type E, elle révèle les orientations du design des futurs modèles Jaguar.
Autre indice du nouveau style de la firme de Coventry, les ailettes en aluminium poli derrière les roues avant.

Jaguar_2005_8

L'intérieur maintenant. Ian Callum, le Directeur du Design, l'a voulu "dépouillé et simple". Il a été dessiné dans le but de rendre le coupé 2+2 plus spacieux et confortable, et est habillé de cuir et d'alu brossé. Petit détail, le levier de vitesse à palettes, (une première chez Jaguar), montées directement sur le volant.

Jaguar_2005_pdb

Bien que ce ne soit que suggéré, on comprend qu'un V8 maison animera le véhicule qui sera dérivé de l'Advanced Lightweight Coupé. Associé à un châssis en aluminium, ce moteur devrait autoriser des performances jamais atteintes par les productions de la firme au félin: moins de 5 secondes pour passer de 0 à 100 km/h et plus de 330 km/h en pointe!

Il ne reste plus qu'à espérer que les contraintes industrielles ne brideront pas la créativité des hommes de Jaguar. C'est en tout cas ce que nous promet Joe Greenwell, lorsqu'il affirme "qu'avec son design affirmé et pur, qui symbolise parfaitement les Jaguar du 21ème siècle, ce coupé abrite, le cœur et l’âme d’une véritable Jaguar Sportive."

Alors wait and see.

Recommandez cette note:

Publicité


Partenaires


  • Logo_cepr