Logo_google_1


  • LeBlogAutomobile
    Web                 
Logo4
Email Stéphane
Email Geoffrey
RSS

Newsletter


Statistiques




Mention_legale

Hyundai Genus concept: véhicule d'un nouveau genre.

Hyundai Genus Concept profilC'est une tendance forte de ces derniers mois, tous les constructeurs automobiles (ou presque…), rivalisent d'ingéniosité pour nous présenter des véhicules "multi-usages", à la fois coupé, 4x4 et/ou break. Le Genus concept que Hyundai vient de présenter à Genève en est un nouvel exemple.

Le Genus est un break? Oui, mais pas n'importe lequel! La ceinture de caisse particulièrement haute, le pavillon fuyant, et l'arrête acérée qui court le long de la carrosserie différencient déjà le Hyundai Genus qu'un break classique. Mais ce n'est pas tout puisque l'on remarque également les optiques avant et les phares arrière particulièrement effilées ainsi que la surface vitrée latérale ininterrompue, mise en valeur par un cerclage chromé. Quant à l'énorme calandre hexagonale, elle rappelle celle de la Fiat Grande Punto (ou du nouveau Santa Fe…). Voilà pour le côté sportif.

Hyundai Genus Concept face Hyundai Genus Concept back

Coté pratique, l'empattement généreux de 2,85 mètres (pour 4,75 mètres delong), devrait garantir un vaste espace intérieur. Le Genus dispose également d'un siège escamotable dans le plancher, qui, une fois déplié à l'extérieur du véhicule(!), permet de s'asseoir, par exemple pour changer de chaussures. Ceux qui pratiquent le VVT devraient apprécier (et sûrement beaucoup d'autres…). Dans le même esprit que le système Vélofix vu sur le Renault Modus, le Genus cache dans son bouclier arrière une plate forme coulissante qui, lorsqu'elle est extraite de son logement, permet le transport de vélos (des VTT par exemple!).

Hyundai Genus Concept avec porte vélo

C'est un 2,2 litres diesel CRDi (bientôt en série?) qui motorise le Genus, le couple moteur étant transmis aux quatre roues (de 20 pouces) par l'intermédiaire d'une boîte de vitesse automatique à cinq rapports. Un choix cohérent avec le type de véhicule, tout en restant très réaliste.

Une fois de plus, Hyundai démontre qu'il sait faire de beaux concepts car. Cette dernière réalisation est peut être la plus aboutie de toutes, la seule qui pourrait pratiquement être commercialisée sans retouches profondes. Il semble malheureusement que le Genus ne dépassera pas le stade du prototype de salon. Dommage, non?

Recommandez cette note:

Dacia Logan Steppe concept: en attendant le break.

Dacia Logan Steppe ConceptBravo! C'est en effet ce qui m'est venu à l'esprit en découvrant les photos du tout premier prototype de salon de Dacia, la Logan Steppe concept. Certes, on est ici très loin des hautes performances et du luxe, mais il n'empêche qu'elle me plait bien cette Logan. Par sa ligne d'abord. Autant je ne suis pas fana de celle de la berline, autant je trouve réussi le traitement de la partie arrière de la Logan Steppe concept. La troisième vitre latérale qui remonte en biais, l'arrière droit et carré contribuent à rendre la silhouette du véhicule dynamique, et les boucliers enveloppants qui se prolongent sur les passages de roue ainsi que les larges marche-pieds renforcent le coté – légèrement – baroudeur de la Steppe concept.

Dacia Logan Steppe Concept Dacia Logan Steppe Concept

Dacia annonce la couleur, la Steppe concept préfigure une future version de la Logan. Les roues de 17 pouces à bâtons, laissant apparaître des étriers de frein surdimensionnés ne seront donc probablement pas au rendez-vous sur le break de série. Pas plus que les phares au Xenon ou l'habillage intérieur en cuir clair et tissus technique. Mais peu importe. La Logan break devrait intéresser des clients à la recherche d'un véhicule robuste et habitable. Ceux-ci préféreront sans doute retrouver la banquette arrière fractionnable 1/3-2/3, ou les deux portes symétriques ouvrant sur un coffre dont le volume atteint 1700 litres, et facilement accessible grâce au seuil de chargement bas.

Dacia Logan Steppe Concept

Qu'adviendra-t-il de la commande de frein de parking électronique et de l'aménagement du pavillon en capucine? La première me semble aller à l'encontre du critère de robustesse et de simplicité recherché, mais le second me paraît cohérent avec la vocation du véhicule. Alors...

Avec ce second modèle, le succès de la Logan ne devrait pas faiblir. Bien sûr, nous avons toujours affaire à un véhicule "rustique", un peu en retrait des dernières productions sur bien des points, mais avec un style réussi, une habitabilité "intéressante" et un prix qui devrait être canon, je ne vois pas ce qui empêcherait le break de ne pas faire mieux que la berline.

Recommandez cette note:

Lotus APX: la démonstration par l'exemple.

Lotus APXSûr que l'on ne pourra pas accuser Lotus de s'en tenir aux paroles sans passer aux actes. Afin de démontrer que son architecture VVA (Versatile Vehicle Architecture) l'est réellement, ("polyvalente"), le petit constructeur anglais nous a concocté un véhicule plutôt inhabituel venant de sa part, l'APX.

En effet, le Lotus APX est un Crossover de 4m70, soit le gabarit d'un BMW X5, apte à accueillir jusqu'à sept passagers, grâce à deux sièges d'appoint supplémentaires. Comme le fait remarquer avec insistance Lotus, l'APX n'est pas qu'une simple étude de style destinée à révéler l'orientation stratégique prise par la marque. Non, l'APX est un véhicule proche de la série que la structure VVA destinerait à être produit à 30 000 unités par an. Espérons seulement que s'il doit être un jour commercialisé, l'APX abandonnera ce hayon taillé en pointe qui gâche réellement l'esthétique du véhicule.

Lotus APX Lotus APX

Autre production "made by Lotus", son moteur V6 suralimenté par un compresseur. D'une cylindrée de 3,0 litres, il développe 300 ch à 6250 tr/mn et 360 Nm à 4500 tr/mn. Des performances plutôt modestes en regard de ce qu'obtient la concurrence. Là encore, Lotus indique que ce moteur n'est pas un simple exercice de style, mais un organe prêt à être produit en série.
Cela étant, et grâce à un poids limité à 1570 kg, l'APX est crédité de performances tout à fait honorables puisque le 0 à 100 km/h est abattu en 5,4 secondes et la vitesse de pointe atteint 245 km/h. Prouesse également en ce qui concerne la consommation "estimée" (je vous laisse interpréter à votre guise…), qui ne dépasse pas 8,7 l/100km.

Avec l'APX, Lotus veut démontrer tout le potentiel de sa structure VVA sur laquelle sera basée sa future sportive à moteur central qui sera produite en 2008. Tout cela est bien beau, mais entre un véhicule (ou un moteur…), proche de la série, et un véhicule (ou un moteur…) réellement en série, il y a parfois plus de différences que Lotus veut bien le faire croire. Un discours à mon avis assez peu crédible de la part qu'un groupe qui cherche à nouer des partenariats avec de grands industriels, et finalement un peu triste de la part de cette marque mythique.

Recommandez cette note:

Mini Concept Geneva: et de quatre.

Mini Concept GenevaMini serait-elle en panne d'inspiration. On peut le craindre en découvrant la Mini Concept Geneva qui ressemble bien trop aux prototypes présentés à Francfort, Detroit et surtout Tokyo, pour nous faire encore rêver.
Le thème retenu cette fois-ci est celui des heures de gloire de la Mini, alors qu'elle s'illustrait en rallye dans les années 60. Un peu tiré par les cheveux, malgré la collection de clés plates parfaitement alignées dans le compartiment accroché en lieu et place de la vitre latérale arrière, la roue de secours perchée sur le toit ou la batterie de phares additionnels sis sur la calandre. Quant aux jantes, elles me font plutôt penser à des pétales de fleurs qu'à une spéciale de rallye. Un comble. Evoquer la période hippie m'aurait semblé un meilleur choix!

Mini Concept Geneva

A force de répéter le même sujet, Mini ne prend-elle pas le risque de nous lasser? Il serait dommage que la remplaçante de l'actuelle Mini et la version break annoncée par ces différents concept-cars, passent de mode avant même leur sortie!

Recommandez cette note:

Volkswagen dévoile le Concept A.

Volkswagen Concept AVolkswagen semble avoir les mêmes préoccupations que Renault (et cela semble normal): élargir sa gamme. En dévoilant le Concept A aujourd'hui à Berlin, (il trônera sur le stand VW au salon de Genève à partir de la fin de mois), le constructeur allemand explore le terrain encore vierge des petits SUV (Sports Utility Vehicle) sportifs.
D'un gabarit un peu supérieur à celui d'une Golf (+14 cm en longueur, +9,5 cm en largeur et +6,5 cm en hauteur), le Concept A affiche de fait le profil d'un coupé monté haut sur pattes, et ses énormes roues de 20 pouces de diamètre ne doivent pas être étrangères à cet effet.
La face avant est typique des productions récentes de la marque. On reconnaît ainsi sans peine les optiques avant à paupière style Polo ou Passat, ainsi que l'imposante calandre vue sur les Jatta et Passat, qui se prolonge dans le cas présent avec la protection moteur. Particulièrement bien réussie à mon goût, l'intégration des ouvertures pratiquées sous les feux, un peu à la manière des derniers concept-cars Renault.
Etonnamment, les feux arrière sont très inspirés de ceux des Audi et deux sorties échappement sont rejetées aux extrémités d'un bouclier largement échancré.
Le toit très incliné vers l'arrière vient mourir sur un hayon qui semble bien étroit. A l'image du démonstrateur Citroën Pluriel, le Concept A dispose aussi d'un volet de coffre rabattable qui peut être laissé ouvert pour transporter des objets longs (très probablement sur… circuit car dans ce cas, la plaque minéralogique n'est plus visible!).

Volkswagen Concept A Volkswagen Concept A

L'accès à bord se fait grâce à deux portes à ouverture antagoniste. L'intérieur plutôt accueillant est à la fois élégant, épuré et sportif mais la place réservée aux passagers arrière parait mesurée.

Volkswagen Concept A Volkswagen Concept A

Le Concept A est mu par un quatre cylindres essence 150 PS TSI, mais pourrait également recevoir des motorisations diesel. Dans tous les cas, le couple est transmis aux quatre roues via la boîte robotisée DSG à six rapports.

Quelles sont les chances de voir un jour le Concept Asur les routes? Le constructeur allemand précise bien que la production n'est pas confirmée, mais ajoute que ce véhicule élargit l'offre de la marque, répondant ainsi à la demande client qui ne cesse de se diversifier. Dès lors, tous les espoirs sont permis.

Recommandez cette note:

Kia Cee'd: graine de star.

Kia CeedKia présentera au salon de Genève un très intéressant concept-car, la Cee'd. Très intéressant car à défaut de nous faire rêver avec des formes délirantes et un moteur surpuissant, la Cee'd annonce la berline moyenne que le constructeur coréen assemblera dans sa nouvelle usine Slovaque à partir de la fin de l'année. Bon, d'accord, mais en quoi est-ce si intéressant? Et bien regardez, ou plutôt admirez le travail des ingénieurs du centre européen de design de Kia. Vous pensez qu'elle pourrait être la prochaine version d'une Golf ou d'une 307? Il est vrai que la calandre de type single frame évoque assez clairement l'Allemande, et que les optiques étirées et l'épaulement qui court le long de la carrosserie rappellent la Française. Mais après tout, lorsque l'on se réfère à la production actuelle du constructeur du pays du matin calme, cela ne passerait-il pas plutôt pour un un compliment?

Kia, qui a connu une croissance phénoménale de ses ventes en France ces dernières années (environ 2000 en 2002, 18000 en 2005, plus qu'Alfa Romeo!) pourrait bien devenir un concurrent sérieux sur le vieux continent si, en plus de vendre des voitures à un prix compétitif, il les rend maintenant attractives comme la Cee'd le laisse penser. Kia n'a d'ailleurs pas choisi sans raison le nom de son concept-car. Si "Cee" veut rappeler que la Cee'd a été conçue en Europe pour les Européens, le "d" est là pour créer un jeu de mot ("Cee'd" se prononce comme "seed", "graine" en anglais), qui en dit long sur les ambitions du constructeur coréen. Et ce n'est qu'un début puisque les futurs modèles de la marque devraient être de la même veine. Une vraie menace pour notre production nationale d'après vous?

Recommandez cette note:

Dodge Hornet: fun et pratique.

Dodge HornetPas de doute, Dodge aimerait bien séduire les Européens que nous sommes. Après avoir présenté le 4x4 Nitro, le constructeur américain récidive avec le Hornet Concept, un petit véhicule de la taille d'une de nos citadines, traité façon bête de rallye. Différence avec le Nitro, le Hornet n'est pour l'instant (?) qu'un concept car.

Impératif donné aux concepteurs du Hornet, optimiser l'espace intérieur. Voilà qui explique en partie la position des roues rejetées aux quatre coins d'un véhicule à l'aspect cubique, malgré le recours massif aux courbes au niveau des passages de roues et des ailes. Plutôt originale dans son traitement, la face avant, très verticale dans sa partie centrale, laisse apparaître l'intercooler situé dans le bouclier qui abrite également les conduits d'air de refroidissement des freins et les lampes rondes des antibrouillards. La forme ronde est d'ailleurs un gimmick largement présent sur le Hornet, puisqu'on la retrouve au niveau des optiques avant et des phares arrières, mais aussi sur les répétiteurs de clignotants juchés devant les rétroviseurs ou la sortie d'échappement double.
Les passages de roues sont largement marqués, "voiture de rallye" oblige, mais leur raccordement à l'aile n'est pas très réussi à mon goût. Je préfère la troisième vitre latérale rétrécie vers le haut qui dynamise le profil du Hornet et met en valeur l'épaulement marqué au niveau de l'aile arrière.

Dodge Hornet

Très à la mode, (à quand une application en grande série?), les portes antagonistes permettent un accès à bord facilité par l'absence de pied milieu. Absente également, la poignée de porte arrière.
Clin d'œil à la célèbrissime Viper, deux larges bandes gris foncé parcourent la caisse d'avant en arrière. Pas vraiment ma tasse de thé. Idem pour les énormes jantes de 19 pouces au travers desquelles on devine les étriers de frein de couleur dorée. Tenez en passant, remarquez le dessin différents des jantes entre les photos et le sketch…
Autre particularité stylistique du Hornet, ses glaces teintées en bleu à la façon de lunettes de soleil. Une "astuce" pour mettre en valeur la couleur "Liquid Silver" de la carrosserie, et un casse tête de plus au moment de passer commande puisque différentes teintes seraient proposées.

A l'intérieur, l'espace est effectivement optimisé grâce aux sièges à profil mince exposant leur armature alu. Les deux sièges avant et la banquette arrière fractionnable 40/60 peuvent être repliés sur eux même, libérant ainsi une longue surface plane. Suffisamment confortable pour transformer la bombinette en camping-car de fortune?
Autre fonctionnalité, celle de la banquette qui peut être reculée de 22cm au plus grand bénéfice des passagers arrière.
Les contre-portes avant regorgent de boîtes de rangement amovibles et interchangeables, tandis qu'à l'arrière sont dissimulés un compartiment pour refroidir une boisson ou encore une petite tablette.
Comme vous le constaterez, la planche de bord semble plus pratique avec ses espaces de rangement que réellement esthétique. Pas moins de 10 hauts-parleurs sont répartis dans l'habitacle.

Dodge Hornet Dodge Hornet

Avec tout ça, j'en oublierais presque ce qui intéresse probablement une grande partie d'entre vous: le moteur. D'une cylindrée relativement limitée (1,6 litres), mais suralimenté, celui-ci développe une puissance maxi de 170 ch et un couple de 224 Nm.

Dodge affirme que son Hornet présente la combinaison idéale et inédite dans le segment des citadines du "fun" américain et du "fonctionnel" européen. Peut être. Mais pour l'instant, il ne s'agit que d'un concept car. Attendons donc de voir ce que sera le véhicule de série que le constructeur au bélier nous proposera s'il décide de se lancer sur ce créneau sur notre continent.

Recommandez cette note:

Bertone aussi découvre la Fiat Grande Punto.

Fiat Grande Punto CC Bertone ConceptDécidément, la Fiat Grande Punto est source d'inspiration pour certains bureaux de design qui exposeront leurs études au salon de Genève.
Après la Skill, voici donc la Bertone Concept, un coupé-cabriolet, un vrai, avec toit rigide escamotable. D'après ses concepteurs, son grand avantage serait de proposer quatre places confortables et une qualité de vie à bord jusqu'alors inconnue dans le segment.
Son style dynamique devrait être en adéquation avec le caractère sportif de l'engin que Bertone souhaite être accessible au plus grand nombre.

Même avec un "simple" carrosserie, une Grande Punto CC serait un produit très attrayant, mais il ne semble pas qu'elle fasse partie des projets de Fiat. Dommage.

Recommandez cette note:

Premières photos du Nissan Terranaut.

Nissan TerranautIl y a tout juste une semaine, je vous présentais le Nissan Terranaut sous forme de sketchs. Et bien voici les premières photos… qui font apparaître un véhicule bien plus carré, à la limite rustique. C'est en tous cas comme ça que je le perçois et j'avoue que je préférais le dessin à la réalité. Les différences (s'il y en a) doivent pourtant être minimes…
C'est à peu près tout ce à quoi nous aurons droit aujourd'hui, Nissan ayant préféré vanter les mérites de son concept-car à se transformer en laboratoire roulant au service d'une équipe de trois scientifiques tendance explorateurs (ou l'inverse…) dans les régions les plus reculées du globe.
Tout juste apprenons nous que le Terranaut n'a pas que l'air imposant, il est imposant: presque 5 mètres de long pour 2,15 mètres de haut et 2,10 mètres de large. Des dimensions généreuses nécessaires pour caser tout le matériel scientifique parfaitement agencé autour du siège arrière pivotant.

Nissan Terranaut

La suite… au salon de Genève à la fin du mois?

Recommandez cette note:

Fioravanti découvre la Fiat Grande Punto.

Fiat Grande Punto Skil par Fioraventi
Fioravanti, un petit bureau de design industriel à qui la Ferrari Superamerica doit son toit "rotatif", présentera à Genève deux prototypes, la Skill coupé et la Skill pick-up, toutes deux basées sur la Fiat Grande Punto.

La Skill coupé pourrait faire penser à une version CC de la Punto, mais il n'en ai rien, ne cherchez donc pas le toit rigide escamotable. La lunette arrière n'est pas des plus esthétiques à mon goût, et se raccorde mal au coffre très plat. Malgré tout, cette Skill laisse entrevoir ce que pourrait être une Grande Punto CC, et là, on rêve que Fiat la construise un jour.

Fiat Grande Punto Skil par Fioraventi

La Skill pick-up garde à quelque chose près la ligne de la coupé, mais le dessus du coffre disparaît au profit d'une benne de 750 litres de contenance. Vu le style du véhicule, on imagine qu'il est plus destiné à transporter aisément des planches de surf que des sacs de ciment! Le genre pick-up n'est pas très prisé de ce côté-ci de l'atlantique, et je doute qu'il en soit différemment avant longtemps. Non?

Fiat Grande Punto Skil par Fioraventi Fiat Grande Punto Skil par Fioraventi

Recommandez cette note:

Publicité


Partenaires


  • Logo_cepr