Logo_google_1


  • LeBlogAutomobile
    Web                 
Logo4
Email Stéphane
Email Geoffrey
RSS

Newsletter


Statistiques




Mention_legale

La Ford Mondeo SW sous – presque – toutes les coutures.

Ford Mondeo SW ConceptLe Mondial de l'Automobile qui ouvrira ses portes dans une petite semaine devrait être un cru exceptionnel pour la qualité des véhicules qui y seront présentés. Celui qui fait l'objet de cette note, le futur break Ford Mondeo SW Concept (Clipper serait abandonné) ne devrait pas être le moins réussi si j'en crois les photos qui pleuvent sur le net en ce moment. Dernier site en date ( à ma connaissance) à relayer l'info, Carscoop.com qui vient de mettre en ligne ces clichés du profil et de l'intérieur du Mondeo SW Concept qui sera exposé sur le stand du constructeur allemand.

Preuve par l'image, la future Mondeo SW a adopté, avec réussite, le style Kinetic inauguré par Ford sur les récents S-Max et Galaxy. Les lignes tendues confèrent au véhicule une allure bien plus dynamique que celle du modèle actuel, et l'avant est particulièrement agressif avec ses optiques au dessin inédit et son entrée d'air inférieure béante, flanquée de deux énormes ouies (je doute qu'on les retrouve en série). Si la vue de ¾ arrière est, à mon avis, particulièrement flatteuse, j'apprécie moins en revanche celle de profil à cause de la cassure de la ligne inférieure de la 3ème vitre latérale. Dommage.

Ford Mondeo SW Concept

Ford Mondeo SW Concept

Mention bien pour la planche de bord aux formes douces dont la console centrale semble bien agencée autour du large écran multifonction.

Ford Mondeo SW Concept Ford Mondeo SW Concept

Allez, encore une semaine et vous pourrez découvrir la Mondeo SW Concept "en vrai" porte de Versailles. Quant aux photos officielles, elles ne devraient plus tarder…

Recommandez cette note:

Kia pro cee'd: qu'en restera-t-il?

Kia pro cee'dAprès le concept-car Cee'd devenu la Cee'd en série (tiens, c'est en l'écrivant que je me rends compte du jeu de mots: la Cee'd – l'acide!), voici la pro cee'd (même dans le communiqué de presse, la pro cee'd n'a pas droit aux majuscules), le showcar qui donnera naissance dans un peu plus d'un an, à la version à trois portes à tendance sportive de la gamme Cee'd.

Mot d'ordre des designers européens en charge du dessin de la pro cee'd: différentier au maximum le "coupé" par rapport à la berline, tout en conservant un lien de parenté évident!
La mission peut être considérée comme accomplie… lorsque l'on a sous les yeux les deux modèles. Mais lors d'un clinic test comme en réalisent les constructeurs automobiles, je me demande si je n'aurais pas attribué la paternité de l'auto à Ford! La pro cee'd ne vous rappelle-t-elle pas le SAV Concept présenté par le constructeur allemand au salon de Genève 2005 (entrées d'air inférieure et latérales, passages de roue, encadrement chromé des vitres latérales)? A votre avis?

Ford SAV Concept

En tout cas, Kia indique que le véhicule de série héritera du pavillon abaissé de 25 mm par rapport à celui de la cee'd à 5 portes et des vitres latérales fuyantes cerclées de chrome de la pro cee'd. Tout cela est très bien, mais j'aurais préféré apprendre que la face avant sera également celle du concept car, plutôt que celle, banale et pataude, de la cee'd de série. Mais bon, je ne suis jamais content… Peu de chance risque en revanche de retrouver les roues de 19 pouces tout droit sorties d'une boutique de tuning. Mais là, je ne me plaindrai pas!

Kia pro cee'd

Quatre personnes peuvent prendre place à l'intérieur de la pro cee'd où les matériaux noirs et en métal brillant jouent les contrastes. L'ambiance est peut être sportive, mais le style semble toutefois un peu chargé à mon goût. Visiblement, la sobriété n'était pas au cahier des charges des designers maison…

Kia pro cee'd

Comme la cee'd berline, la future pro cee'd est conçue et produite en Europe, pour la clientèle européenne. Seule différence, mais on aurait pu s'en douter, la cible visée est plus jeune et à la recherche d'un véhicule sportif au look… sportif lui aussi. Reste à espérer que le passage à la série ne dénaturera pas, une fois encore, le style plutôt réussi de la pro cee'd.
La berline, elle, sera présente sous sa forme définitive au Mondial de l'Automobile de Paris, avant que sa production ne débute en Slovaquie en novembre prochain.

Recommandez cette note:

Skoda Joyster: exercice de style réussi.

SkodajoysterAlors que Volkswagen s'apprête à ressusciter le Scirocco, le petit cousin Skoda y va aussi de son étude de véhicule compact à seulement trois portes, mais lui aussi conçu, c'est le constructeur tchèque qui l'affirme, pour présenter un espace intérieur étonnamment généreux. Il faut croire que l'optimisation du ratio encombrement / habitabilité est une préoccupation très en vogue en ce moment.

Le Joyster que Skoda présentera donc lors du Mondial de l'Automobile de Paris est également un prétexte pour lever un coin de voile sur les évolutions futures du style de la Marque (et peut être aussi tester en vraie grandeur les réactions de la clientèle potentielle). Dans ce cas, on ne pourra que se réjouir de ce que le constructeur nous prépare. Si la forme de la calandre et le capot nervuré sont déjà connus sur le récent Roomster, on remarque en revanche les arrêtes plus marquées ainsi que les flancs savamment sculptés. Peu de chance en revanche de voir en série la surface vitrée quasiment continue du Joyster dépasser le stade du prototype de salon.

Ne vous réjouissez pour autant pas trop vite. A la différence de l'Iroc préfigurant le Scirocco, le Joyster n'est pas prévu, au moins officiellement, pour avoir une descendance directe dans un futur proche. Adieu donc l'espoir d'un joli coupé bien fini et à prix abordable comme le sont généralement les autres modèles de la Marque. A moins que l'accueil du public soit tel que… Qui sait?

Recommandez cette note:

Hyundai Arnejs: copier, c'est – peut être - gagner.

Hyundai ArnejsDans un an, une nouvelle venue fera son entrée sur le marché très concurrentiel des berlines compactes. Il s'agit d'une Hyundai, son nom n'est pas encore connu (pour le moment, elle est désignée sous le nom de code de "projet FD"), mais le concept car qui sera exposé lors du Mondial de l'Automobile de Paris en sera très proche, c'est en tout cas ce que promet le constructeur coréen. Et on aimerait le croire tant l'Arnejs est la parfaite synthèse à mon avis, de ce que l'on fait de mieux en terme de design automobile de ce niveau de gamme: calandre statutaire très germanique, optiques avant effilées que ne renierait pas une Sochalienne, dessin dynamique des vitres latérales inspiré de celui de la Seat León. La partie arrière, un soupçon originale avec ses phares disproportionnés, rappelle quant à elle, la Fiat Grande Punto. Mais là, le résultat n'est peut être pas à la hauteur du reste du véhicule.



Hyundai Arnejs Hyundai Arnejs

Malheureusement, le rêve risque d'être de courte durée si lors de la présentation du véhicule de série qui sera dérivé de l'Arns, nous découvrons un clone de la Kia Cee'd avec laquelle l'Arnejs partage la même plate-forme technique. Ce ne serait la première fois qu'un concept de salon prometteur se transforme en véhicule banal et passe partout. Et dans ce cas, le rêve de Hyundai de développer sa présence en Europe grâce à la descendante de l'Arnejs pourrait bien lui aussi être de courte durée...

Recommandez cette note:

Renault Nepta: le vrai Luxe automobile?

Renault NeptaC'est certain, le Mondial de l'Automobile de Paris sera marqué par les concept-cars "haut de gamme" de nos constructeurs nationnaux. Après Peugeot et la 908 RC puis Citroën et sa C-Métisse, voilà que Renault nous offre à son tour sa vision du luxe automobile sous les traits d'un très séduisant et élégant coupé de près de 5 mètres de long, la Nepta.
Après mes critiques concernant la 908 RC, et les réserves que j'aurais émises sur les lignes de la C-Métisse (si j'avais le temps d'en écrire une note...), il y en a sûrement qui vont me taxer d'anti PSA et /ou de pro-Renault.
Evidemment, juger de la réussite du dessin d'une automobile ne relève pas d'une science exacte, mais de la sensibilité de chacun d'entre nous. Et bien, c'est sans hésiter que j'affirme préférer les lignes apparemment simples de la Nepta à celles de la 908 RC, torturées à l'extrême, ou de la C-Métisse, à l'arrière un peu trop massif à mon goût.
Oui, je préfère celles de la Renault Nepta, douces, fluides et fines, plus en phase avec l'idée que je me fais du bon goût du design automobile. Et le choix d'un porte-à-faux avant ultra court à l'inverse d'une malle arrière démesurément longue, prenant à contrepied ses concurrentes de salon, n'est pas non plus pour me déplaire.

Renault Nepta Renault Nepta

Renault Nepta

Renault n'a pas pour autant réalisé un sans faute, en ne résistant pas à la tentation du spectaculaire – et de l'inutile – en dotant sa Nepta de portes papillon découvrant à la fois les sièges avant et arrière, tout en laissant apparaître le cache de style recouvrant le moteur. Inutile, car si la hauteur annoncée une fois les portes ouvertes n'est que de 1,86 mètres, c'est en faisant abstraction des rétroviseurs. Dès lors, difficile d'envisager leurs utilisation dans un parking sous-terrain. Un système de portes à ouverture antagoniste aurait été un exercice plus pertinent (même si déjà vu), ce mode d'ouverture pouvant effectivement devenir une caractéristique de véhicules (très) haut de gamme.

Renault Nepta

Renault Nepta Renault Nepta

L'intérieur de la Nepta reste fidèle au concept Touch-Design spécifique à Renault. Notons que les sièges avant restent fixes, l'adaptation à la morphologie du conducteur étant obtenue par le déplacement de la colonne de direction et du pédalier... comme sur la C-Métisse.

Petite déception à la lecture de la fiche technique de la motorisation de la Nepta. Ici, point de V10 recyclé de la F1, ni même de V8, mais un "simple" V6 de 3,5 litres de cylindrée alimenté en essence par une injection directe et suralimenté par deux turbos. Sur le papier, les performances sont toutefois honnêtes avec une puissance de 420 ch et un couple maxi de 560 Nm à 3000 tr/mn. Accouplé à une boîte automatique à sept rapports, il propulse les 1490 kg de la Nepta de 0 à 100 km/h en 4,9 secondes seulement. Renault est donc resté sage coté moteur, et à défaut de faire nous faire rêver, le Losange peut laisser imaginer une production possible dans un avenir proche.

Au fait, les concept-cars Renault ont souvent permis de tester un nom avant de l'associer à un véhicule de série. Et Nepta, n'est-ce pas également un nom qui sonne bien? Que penseriez-vous de le retrouver un jour apposé sur la carrosserie d'un futur modèle de la Marque? Un 4x4 par exemple. Oui, qu'en pensez-vous?

Recommandez cette note:

Peugeot 207 Epure: la 207 CC au Mondial de Paris!

Peugeot 207 EpureEn plus de la 908 RC, un second concept car trônera sur le stand Peugeot du Mondial de l'Automobile de Paris qui ouvrira ses portes à la fin du mois. Sous les traits d'un pseudo véhicule écologique propulsé par un moteur électrique alimenté par une pile à combustible, c'est en fait la future 207 CC que Peugeot dévoile là. Le constructeur au Lion ne s'en cache d'ailleurs pas.

Il est vrai que ce style d'engin, synonyme de liberté et de conduite cheveux au vent, est tout à fait cohérent avec le thème de la réduction de consommation et d'émissions polluantes. Mais ne rêvez-pas. Peugeot l'annonce clairement (mais pas tout à fait en ces termes...), ce n'est pas demain la veille que vous pourrez vous passer de laisser quelques billets de 10 Euros à la station service du coin pour aller faire le plein d'essence ou de gasoil. Dans la liste des énergies de substitution, la pile à combustible est en effet celle qui est attendue à l'avenir le plus lointain.

Plus rapproché sera en revanche, le moment ou vous pourrez vous installer à bord d'une 207 CC.
Celle qui est présentée aujourd'hui (que vous aviez d'ailleurs pu déjà découvrir ici et ), est habillée d'une robe immaculée blanc nacré sensée symboliser l'absence de rejets toxiques dans l'atmosphère (une pile à combustible ne rejette que de l'eau). L'intérieur en cuir et même les cadrans de la planche de bord, blancs également, finissent de suggérer la pureté de la motorisation de la 207 Epure.

Peugeot 207 Epure Peugeot 207 Epure

Peugeot 207 Epure

Peugeot 207 Epure Peugeot 207 Epure

Dommage qu'il faille attendre une bonne décénie pour profiter de la conduite à l'air libre et sans le bruit de combustion de nos moteurs à actuels. D'ici là, la 207 CC aura sans doute laissé sa place à la 208 CC!

Recommandez cette note:

Lancia Delta HPE Concept: le bon casting?

Lancia Delta HPEVous souvenez-vous de la Lancia Delta HPE HF du début des années 90? En plus d'être une reférence en rallye, elle avait une gueule incroyable. Sûr qu'à l'époque, elle a dû faire rêver plus d'un apprenti pilote.

Et bien je crois que ce n'est pas près d'arriver avec celle qui préfigure la nouvelle Delta HPE que Lancia vient de dévoiler en marge de la Mostra, le célèbre festival de cinéma de Venise.
Croyez-vous que la calandre typique de la marque ou le dessin si particulier des ailes arrière, copié sur celui de la petite Ypsilon, seront capables de faire vibrer les plus fidèles clients de la marque (et il deviennent rares...)? J'en doute, même si la mission dévolue à Lancia est d'incarner une certaine idée du luxe automobile, le sport étant plutôt réservé à Alfa.
Dommage donc que Lancia n'ait pas doté sa berline d'un physique plus attrayant, car avec 4,55 mètres de long (pour 1,80 mètres de large et 1,50 mètres de haut), la Delta HPE dépasse de plusieurs centimètres ses principales concurrentes. Et son empattement de 2,70 mètres, le plus grand de la catégorie, laisse augurer d'une habitabilité record. De l'espace en plus qui devrait profiter aux passagers arrière qui disposent d'une banquette coulissante dont les dossiers sont également inclinables. L'idéal pour profiter de la finition luxueuse à base de bois, cuir et alcantara dont jouira la Delta HPE.
Autre avantage procuré par la banquette coulissante, la possibilité de moduler le volume du coffre en fonction des besoins. Celui-ci cube 400 litres au maximum, un autre record dans la catégorie.

Lancia Delta HPE

La Delta HPE, annoncée pour 2008, sera-t-elle la voiture du renouveau pour Lancia comme la 156 et la 147 le furent pour Alfa? Je ne le crois pas. Et après les bien fades Lybra et Thésis, il serait dommage que la Delta signe la fin de Lancia. Non?

Recommandez cette note:

908 RC: vous avez dit Peugeot?

Peugeot 908 RCS'il est un créneau sur lequel nos constructeurs français aimeraient briller, c'est bien celui du haut de gamme, synonyme d'image de marque… et de profits juteux.
Citroën a fait son retour avec la C6, mais il est trop tôt pour conclure si l'essai est transformé ou non. Quant à Renault, son emblématique patron, Carlos Ghosn, a promis que l'ex-Régie ne resterait pas sur l'échec de la Vel Satis.
Reste donc Peugeot qui s'apprête à remplacer sa 607. Faut-il alors voir dans la 908 RC les prémices de ce que pourrait être la future grande lionne? Car c'est bien le thème de la berline de luxe qui a inspiré les designers du Centre de style Peugeot. Et la 908 RC en a effectivement tous les attributs.

A commencer par une ligne impressionnante mise en valeur par des proportions hors du commun. La 908 RC est en effet à la fois plus grande qu'une Série 7 (5,13 mètres), plus large qu'une Maybach (2,15 mètres), mais à peine plus haute qu'une Audi TT (1,37 mètres).


Peugeot 908 RC

Son style ensuite, et en particulier sa face avant sculptée à l'extrême pour suggérer la tête d'un félin. Objectif atteint en ce qui concerne l'identification à la marque, mais au détriment de l'élégance à mon avis. Rien à redire à contrario, sur les flancs parfaitement lisses en l'absence de poignée de porte extérieure ou sur les panneaux latéraux qui raccordent le sommet du toit à l'extrémité de la malle. Et ce serait une bonne surprise si la 608 adoptait la forme très arrondie style Opel Astra (désolé pour la comparaison…) des vitres latérales postérieures.

Peugeot 908 RC Peugeot 908 RC

L'intérieur, vaste et lumineux grâce à un pare-brise panoramique (mais qui restera à l'état de prototype lui aussi), fait la part belle aux matériaux nobles tels le cuir, l'aluminium et le chrome (notez que le bois, probablement "pas assez Sport" – n'est pas de la partie). Peut être parce que les systèmes de commande multimédia style iDrive de BMW ont été très critiquées pour leur manque d'ergonomie, Peugeot ouvre une autre voie en proposant un écran tactile… également accessible aux deux passagers confortablement installés aux places arrière.

Peugeot 908 RC

Venons en enfin au moteur, maillon souvent considéré comme faible sur les voitures haut de gamme tricolores. Sûr que s'il devait un jour se retrouver sous le capot d'une Peugeot de série, celui qui est monté en position transversale centrale à l'arrière de la 908 RC en ferait rêver plus d'un, tout diesel qu'il est. Las, même s'il s'agit d'une mécanique d'exception, le V12 HDi, associé pour l'occasion à une boîte séquentielle à six rapports, n'est là qu'en clin d'œil à la 907 qui prendra part aux 24 heures du Mans en juin prochain. Point de V12 donc sous le capot de la remplaçante de la 607, mais pourquoi pas un retour à la propulsion comme les références BMW et Mercedes?
Air du temps, Peugeot est resté – presque – politiquement correct en annonçant les performances de la 908 RC. Passons encore sur les 22s pour abattre le kilomètre départ arrêté, mais plus de 300 km/h en pointe, sans plus de précision, voilà qui me paraît bien modeste pour un véhicule de 700 ch crédité d'un Scx de seulement 0.556.

Peugeot 908 RC

Une réussite la Peugeot 908 RC? Pour ce qui est de faire couler de l'encre – électronique y-compris - pas de doute, l'objectif est atteint.
Et pour ce qui est de faire rêver et de magnifier le luxe automobile, je laisse chacun exprimer son avis.
En ce qui me concerne, la 908 RC ne me fait pas rêver. Loin s'en faut. Et pour être honnête, je ne la trouve même pas belle. Je n'aime pas sa face avant trop compliquée, ni la courbure trop prononcée du montant de pare-brise. Mais le plus embêtant n'est-il pas que la 908 RC ne me semble pas correspondre à une Peugeot (calandre exceptée bien entendue)? Suis–je un cas isolé? A vous de le dire…

A lire également, cet intéressant article paru dans le Figaro, sur la genèse de la Peugeot 908 RC.

Recommandez cette note:

Un concept car Peugeot 908 RC au Mondial de Paris.

Peugeot 908 RCLes tuyaux de l'Internet semblent avoir quelques fuites ces temps-ci. Après les photos de la Corsa ou celles du Citroën Picasso (en miniature il est vrai), voici que circulent des clichés d'un mystérieux concept-car badgé 908 RC. Pas de doute donc qu'il s'agit bien d'une Peugeot, mais quel véhicule ce prototype là préfigure-t-il?

La 308? Peu probable. La 608? Peut être. La ligne de toit fuyante se prolongeant jusqu'à l'extrémité de la malle arrière pourrait donner un style à part à la future grande Sochalienne. Et la faire se démarquer, en bien, de la concurrence.

Pour le reste, il faut espérer que les designers de l'ADN reverront leur copie, en particulier au niveau de la face avant. Il y avait longtemps que je n'avais pas vu une calandre aussi torturée… et laide.

Le pare-brise panoramique se confondant avec le toit en verre était déjà de la partie sur le concept-car 907 présenté en 2004 mais reste encore une Arlésienne en série.

La vue arrière est sans doute la mieux réussie et on ne peut s'empêcher de penser une nouvelle fois à la 907 en détaillant le galbe des ailes. Un seul regret, est-ce la couleur noire et la présence de chrome autour des vitres, mais j'ai le sentiment d'avoir une Américaine sous les yeux. Pas une Peugeot. Dommage pour un véhicule image de la Marque…

Peugeot 908 RC Peugeot 908 RC

Peugeot 908 RC

Signe qu'il s'agit là d'un véhicule sportif, sinon destiné à la course (?), un drapeau à damier trône au centre de l'indicateur de vitesse.

Peugeot 908 RC

Pour la petite histoire, le site News.auto.cz qui a diffusé ces photos indique que le capot de la Peugeot 908 RC devrait abriter le V12 diesel qui disputera les 24 Heures du Mans en juin prochain.
Alors la 908 RC, simple écrin de luxe pour un moteur de course?

Recommandez cette note:

Citroën C-Buggy: une des attractions du salon de Madrid 2006.

Citroen C-BuggyDans la lignée de la C-Airplay présentée au salon de Bologne, voici la C-Buggy, une super-mini sans toit à l'allure d'engin lunaire, que Citroën exposera au prochain salon de Madrid fin mai.

On retrouve un certain nombre de points communs entre les deux concept cars, comme les entrées d'air sises sous les optiques avant, annonciatrices de l'orientation stylistique de la marque aux Chevrons. D'énormes sur la C-Airplay, elles se font plus discrètes, mais aussi plus élégantes, sur la C-Buggy. Espérons que c'est sous cette forme qu'on les retrouvera sur les futurs modèles du constructeur français.
Présentes également, les découpes pratiquées dans les côtés de caisse – il n'y a pas de portes sur la C-Buggy – dont le dessin asymétrique dynamise la ligne du véhicule.
Dernière constante, le style des jantes, extrêmement proche sur les deux prototypes de salons. Les retrouvera-t-on pour autant en série?

Citroen C-Buggy Citroen C-Buggy

Un autre véhicule trônera également sur le stand Citroën lors du salon madrilène: la C-Triomphe, dont les premiers modèles de série viennent de tomber des lignes de production chinoises. Initialement destinée au marché Chinois, la C-Triomphe, en fait une C4 tri-corps allongée, sera proposée aux clients espagnols à partir de 2008. Comment Citroën gérera-t-elle le télescopage avec la C5 qui devrait alors être en passe de laisser sa place à sa remplaçante?

Citroen C-Triomphe

Autres nouveautés – mécaniques cette fois-ci – dévoilées lors du salon de Madrid, un tout nouveau moteur HDi de 173 ch, et une boîte robotisée à six rapports, baptisée BVMP6.
Un salon très "show" en perspective.

Recommandez cette note:

Publicité


Partenaires


  • Logo_cepr