Logo_google_1


  • LeBlogAutomobile
    Web                 
Logo4
Email Stéphane
Email Geoffrey
RSS

Newsletter


Statistiques




Mention_legale

L'Audi A1 : une future citadine sportive et huppée.

Audi A1 frontAudi est en grande forme, c’est un euphémisme ! Après le Q7, 4x4 très haut de gamme, la nouvelle Audi TT qui arrive et la supercar R8 qui se dévoile peu à peu, pas de doute que la marque aux anneaux possède de nombreux atouts pour accroître encore sa notoriété. Depuis quelques temps cependant, on peut observer un manque dans la gamme. Il faudrait une citadine haut de gamme au look séduisant qui pourrait concurrencer la Mercedes Classe A ou la Mini qui vient en fait de chez BMW. Audi a déjà tenté l’expérience de "l’entrée de gamme" avec l’A2 plutôt novatrice, mais qui fut un échec. Sa carrosserie exclusive en aluminium faisait monter son prix, devenu trop élevé. De plus elle n’était pas spécialement performante, ses moteurs TDI étaient bruyants et son style trop particulier.

Mais Audi ne refera pas la même erreur. La nouvelle A1 (elle s’appellera sûrement A1 ou A2) n’aura pas de carrosserie en aluminium et elle reprendra la plate-forme de la future VW Polo, ce qui permettra de diminuer les coûts. Mais alors qu’est-ce qui la différenciera de sa cousine allemande ? Tout d’abord le style, très affirmé, dont les illustrations publiée par le site Autokampioen permettent de se faire une idée. Un avant avec une calandre singleframe imposante comme sur le reste de la gamme et un arrière inspiré de celui du Shooting Brake Concept dévoilé au dernier salon de Tokyo. L’A1, qui pourrait n’exister qu’en version 3 portes, aura alors un profil élancé donnant un aspect robuste et sportif. A l’intérieur, la qualité de finition devrait être aux standards Audi, donc très bonne. L’A1 devrait aussi bénéficier de moteurs essence et TDI relativement puissants pour une citadine. Elle pourrait même accueillir la transmission intégrale Quattro en version haut de gamme pour montrer définitivement que cette voiture est bien une Audi. Selon l’Automobile Magazine d’avril (n°719) il se pourrait que le train arrière de l’ancienne Golf IV soit adapté à l’A1 pour faire tenir la transmission Quattro !

Audia2_back

Je vois bien en l’A1 un futur succès de la marque aux anneaux. Tout d’abord parce que cette voiture reprend tous les canons esthétiques de la gamme, et que l’image d’Audi est au beau fixe. Ensuite parce que les citadines deviennent de plus en plus haut de gamme et ça aurait été une erreur pour Audi de déserter le créneau. Et aussi parce que l’Audi A1 sera parfaitement intégrée à une gamme luxueuse et sportive. Quand je regarde la Classe A et son allure de monocorps, je n’ai pas l’impression d’avoir devant moi une voiture ayant "l’esprit" d’une Mercedes. Quant à la Mini, elle représente une gamme à elle toute seule, c’est différent. Pour la future Volvo C30 qui a suivi la même démarche du côté du style (un profil dynamique et une poupe audacieuse), il me semble qu’elle sera tout de même plus grande et qu’elle ne figurera pas tout à fait dans la même catégorie.

Avec l’A1, Audi pourra grignoter des parts de marché aux Renault Clio et Peugeot 207, et tout ça avec des marges supérieures. Je crois de plus en plus que la bonne affaire n’est pas pour les constructeurs généralistes qui lorgnent vers le haut de gamme mais bien pour les constructeurs de luxe qui se généralisent. Nous verrons ce qu’il en sera pour cette citadine aux grandes ambitions quand elle débarquera sur le marché, en 2009.

Geoffrey

Recommandez cette note:

BMW Série cabriolet: cabriolet, mais pas CC.

BMW Série 1 cabriolet frontN'espérez pas, en lisant cette note, en apprendre beaucoup sur le dessin définitif de la future BMW Série 1 cabriolet qui sortira dans un an. Tout au plus constaterez-vous en regardant ces photos espion publiées par le site Worldcarfans que la petite BM ne sacrifiera pas à la mode du toit rigide rétractable, mais aura recours à une bonne vieille capote en toile.
Pour le reste, il faudra patienter encore quelques mois avant que les premier protos "nus" soient débusqués.
Mais qu'importe, ceux qui se passionnent pour l'automobile sous toutes ses formes seront sûrement intéressés par le type de camouflage utilisé par les metteurs au point allemand. Ici, pas de bâche ni de stickers, mais une "seconde peau" rigide destinée à masquer les détails de la carrosserie de l'auto. La face avant n'échappe pas non plus au maquillage puisque les optiques et la calandre sont soigneusement dissimulés. Pour un peu, je croirais voir une Rover. Bien que l'arrière subisse le même traitement, il semble cependant clair que la Série 1 cabriolet délaissera les feux plus ou moins rectangulaires de la berline, pour des optiques rondes. Doit-on s'attendre à quelque chose dans le genre de la Z4? Quant à la plaque minéralogique, elle abandonnera le bouclier pour aller se loger sur la malle de coffre, entre les feux.

BMW Série 1 cabriolet profile BMW Série 1 cabriolet back

Finalement, un prototype, même bien déguisé, laisse quand même filtrer quelques informations. Certaines m'ont d'ailleurs peut être échappé. En avez-vous repéré?

Recommandez cette note:

Future BMW Série 7: Essais en cours.

BMW Série 7 frontL'actuelle BMW Série 7, dont le style "novateur" fut très décrié lors sa présentation en 2002 devrait être remplacée en 2008. En attendant, les essais de mise au point ont déjà débuté comme l'attestent ces clichés publiés sur le site Worldcarfans.com.
Alors, quelle sera la nouvelle physionomie du vaisseau amiral de la marque à l'hélice? Il est encore trop tôt pour le l'écrire, et si le style définitif est probablement déjà figé dans les bureaux de style du constructeur munichois, les mulets qui circulent sur la voie publique sont pour le moment de "simples" caisses de Série 7 modifiées pour intégrer le juste minimum permettant la réalisation des essais.
Un exemple avec ce prototype en tout point semblable à une Série 7 à l'exception de la face avant pour le moins originale. Mais pas de panique, elle ne préfigure en rien le futur visage de la future grande BM. La photo-montage publiée par Wordcarfans.com est-elle plus réaliste? En tout cas elle est plus séduisante, non?

BMW Série 7 profile BMW Série 7 photo-montage

Recommandez cette note:

Zoom sur le marché des citadines.

Second marché en terme de ventes en Europe, la catégorie des citadines est depuis ces derniers mois en pleine effervescence. En effet, des tant attendues nouvelle Renault Clio et Peugeot 207, à la Ford Fiesta restylée en passant par la Fiat Grande Punto, la Citroën C3 restylée ainsi que la nouvelle Toyota Yaris, on ne sait plus où donner de la tête! Ajoutez à cela la Volkswagen Polo restylée il n’y a pas si longtemps et l’outsider Hyundai Getz également actualisée, et vous obtenez un univers où la concurrence est intense. Et ce n’est pas fini, puisqu’Opel présentera sa nouvelle Corsa en août. Devant un tel tableau je voulais évoquer quelques forces et faiblesses des stars du segment. Renault Clio 3La Renault Clio est à mon avis la plus aboutie des dernières sorties, même si elle va avoir fort à faire avec la Peugeot 207. Auréolée d’un titre de voiture de l’année 2006, cette voiture qui possède toutes les qualités d’une compacte tant en niveaux de finitions que de comportement routier est pour moi la star incontestée de la catégorie. Je ne suis pas non plus insensible à son dessin que je trouve réussi. Un succès probable et mérité qui n’occulte pas quelques petites critiques. Tout d’abord le prix en hausse par rapport à l’ancienne version. Ensuite un gain de poids conséquent que les très bons moteurs diesel DCI arrivent à entraîner correctement mais que les moteurs essence vieillissants ont du mal à supporter. Les consommations s’en font ressentir. Enfin, un système de qualité "à deux vitesses" qui nous oblige à payer le prix fort pour profiter pleinement du bond en avant effectué par le constructeur au losange côté finition.

Peugeot 207La Peugeot 207 peut compter sur l’aura de sa devancière la 206 ainsi que sur son style séduisant et un châssis qui est à la hauteur de la réputation de Peugeot dans ce domaine. Les progrès attendus concernant l’intérieur et la finition de l’auto sont là. L’intérieur se veut en effet raffiné et plutôt bien équipé et la qualité de l’ensemble est très bonne et proche de celle de la Clio (mais un petit avantage pour la Renault).Ce qui est sûr c’est que cela tranche avec celui de la 206, dont le niveau était en dessous de celui de la Clio II. Peugeot a placé beaucoup d’espoir dans sa nouvelle citadine pour relancer les ventes. Peut-elle faire aussi bien que son illustre devancière en terme de ventes ? J’en doutais encore il y a quelques semaines mais quand on voit le potentiel de séduction de cette voiture on peut se dire qu’elle a des chances de reprendre le flambeau de la voiture la plus vendue en Europe.

Fiat PuntoLa Fiat Grande Punto: une grande surprise. La Fiat se place en effet comme une sérieuse concurrente de la Clio de par sa longueur (4,03 m pour la Fiat contre 3,99 m pour la Renault) mais aussi par ses finitions et son comportement routier. Cette Grande Punto progresse d’une belle manière dans tous ces domaines, une évolution peut-être due au bénéfice de sa plate-forme commune avec GM, que reprendra la prochaine Opel Corsa. Peut-être un ton en dessous de la Renault Clio, la Fiat possède néanmoins des atouts indéniables comme son prix plus abordable ainsi qu’un design latin très aguicheur signé Giorgetto Giugiaro, avec un avant rappelant les dernières productions Maserati.

Toyota YarisToyota Yaris: Elle profite de tout le savoir-faire acquis par Toyota ces dernières années en terme de finitions et de comportement, et est produite comme sa devancière dans l’usine française de Valenciennes. Mais cette petite surdouée des villes ne semble pas évoluer dans la même sphère que ses nouvelles concurrentes qui tutoient les 4 mètres de long. Elle se contente d’une prise d’embonpoint limitée avec une longueur de 3,75 m. Une partie de ses acheteurs potentiels seront ravis de cette petite taille qui permet de se faufiler aisément en ville. D’autres, qui s’émerveillent devant l’agrandissement constant des citadines actuelles au profit de l’habitabilité (et des normes crash-test il est vrai) iront peut-être voir ailleurs. Car la Toyota pousse tellement loin le concept de modularité que le volume du coffre en souffre. Néanmoins cette Yaris peut se targuer d’avoir un bon rapport qualité-prix, une réputation de fiabilité méritée, et un côté petite puce des villes intelligente. Je pense que son slogan publicitaire n’est pas usurpé, elle est assez, sinon vraiment "optimale".

En plus de ces nouveautés, on a pu assister à la sortie de plusieurs modèles restylés :

Volkswagen PoloLa Volkswagen Polo a pris un bon coup de jeune depuis son restylage qui date pourtant déjà un peu plus que ses concurrentes, et son réajustement des prix lui a permis de retrouver une certaine notoriété, méritée pour sa bonne finition. Malgré tout, la concurrence ne lui fera pas de cadeaux !

Hyundai Getz La Hyundai Getz, en bon outsider, progresse. Mais cela reste une Coréenne dont le principal atout reste son prix, même si sa fiabilité n’est sans doute pas déplorable et que qualité et comportement sont en progrès. Le spectre de la revente plane toujours un peu sur les Coréennes, l’acheteur peut hésiter et se tourner vers des valeurs sûres qu’il n’aura pas de mal à revendre.

Citroën C3La Citroën C3 n’est pas dénuée d’intérêt. Ses moteurs HDI et sa version « Stop and Sart » en particulier sont intéressants. D’ailleurs, la publicité conforte l’image jeune de cette auto qui porte le dynamisme de la marque aux chevrons. Néanmoins, le faible restylage ne suffit pas à masquer les premières rides de cette voiture qui bénéficie quand même, de par sa mignonne bouille, d’un capital sympathie non négligeable auprès des jeunes femmes notamment ! (observation personnelle).

Ford FiestaEnfin la Ford Fiesta. La Ford qui bénéficiait jusque là d’une image de voiture fiable et sérieuse, avait un aspect triste et fade. « Retrouvez le goût de la Fiesta » est à mon sens un slogan justifié pour une voiture qui retrouve du pétillant et une certaine présence en étant restylée. Mais cela reste un restylage de surface qui ne sera pas suffisant à mon avis pour la voir se démarquer de manière significative, même si elle reste une bonne voiture.

Opel CorsaL’Opel Corsa, nouveauté à venir, aura fort à faire pour obtenir une place sur ce marché encombré. L’actuelle Corsa est un modèle quelconque au vu des prestations de toute la concurrence. La fiabilité est de retour chez Opel, la qualité aussi. La nouvelle Corsa devra faire au moins aussi bien que la Fiat Grande Punto car, possédant la même plate-forme, la comparaison sera inévitable. De plus, Opel a sorti dernièrement des modèles au design attirant : l’Astra, le Zafira ou encore la Tigra. Les photographies qui présagent du style de cette nouvelle Corsa ne m’ont pas convaincu. Pour moi, le choix entre Fiat Grande Punto et Opel Corsa est vite fait, c’est l’italienne qui l’emporte. Alors, l’Opel peut-elle tirer son épingle du jeu dans ces conditions ? J’en doute mais l’actuelle a réussi à se vendre correctement sans atouts particuliers, il en sera peut-être de même pour sa remplaçante.

Dans ce marché ultra concurrentiel, on peut voir se dessiner un duel Clio III-207, comme au bon vieux temps des Clio-205. Elles ont toutes leur chances de dominer la catégorie de nouveau. La Clio est pour moi un peu devant, mais la citadine Peugeot a l’art de la séduction, le duel sera comme à son habitude, serré. J’espère aussi que la Fiat Grande Punto aura sa part de gloire, parce que celle-ci serait méritée. En tout cas la catégorie des citadines est vaste et chacun peut y trouver son bonheur. Nissan Micra, Mitsubishi Colt, Suzuki Swift, Kia Rio, Chevrolet Kalos, Lancia Ypsilon, Seat Ibiza et Skoda Fabia sont autant de voitures qui peuvent satisfaire. D’ailleurs avec toute cette concurrence, il n’y a plus de place pour de mauvaises voitures. Une concurrence qui n’aura pas aidé la Smart Forfour à se faire une place. Bien trop chère pour ce qu’elle offrait (son style original était un de ses rares atouts), la Smart s’est mal vendue et sa production a été stoppée le 28 mars dernier. Les cartes sur le marché des citadines ayant été redistribuées, rendez-vous vers la fin de l’année où nous discerneront sûrement quelques indications des nouvelles tendances, avec les premières années complètes d’exploitation de toutes ces nouveautés (exceptées 207 et Corsa).

Geoffrey
Recommandez cette note:

LeBlogAutomobile double ses effectifs.

Et oui, c'est avec le plus grand plaisir que je vous annonce le doublement des effectifs du BlogAutomobile.
Jusqu'à hier nous étions un, j'étais seul, mais à partir d'aujourd'hui, nous serons deux à rédiger des notes pour le blog puisque Geoffrey m'a gentiment proposé de se joindre à moi, proposition que j'ai très rapidement acceptée :-) Merci de lui réserver un accueil chaleureux.

Suit donc sa première note consacrée au marché des citadines, que je vous invite à commenter sans modération ;-)

Mais avant tout, j'ai demandé à Geoffrey de se présenter en quelques lignes, histoire que vous ayez une petite idée de qui se "cache" derrière le clavier. Geoffrey, c'est à toi:

"Bonjour à tous, moi c'est Geoffrey, j'ai 18 ans et je suis étudiant à la fac d'Angers. Je suis un grand passionné d'automobile. D'ailleurs, j'ai pendant très longtemps été attiré par les études scientifiques avec pour ambition de travailler dans le monde de l'auto. Maintenant je m'apprête à changer d'orientation. Je voudrais faire du journalisme, même si je ne sais pas quelle voie je vais emprunter pour le devenir ! Pour l'instant je ne suis encore qu'un étudiant en maths-physique et je souhaite échanger avec d'autres passionnés d'automobile. La blogomania m'a pris il y a 4 mois quand j'ai créé mon blog sur l'auto.
Depuis, j'ai eu envie de rejoindre Stéphane sur LeBlogAutomobile.
Alors à bientôt pour de nouvelles notes !"

Je reprends le clavier pour une petite annonce. Si l'exemple de Geoffrey vous donne l'envie d'en faire autant, pas de problème, toutes les candidatures seront examinées avec la plus grande attention :-)
Il n'y a donc pas quelques étudiants en école de journalisme ou des futurs pro de l'automobile (liste non exhaustive ;-) qui ont envie de s'exprimer sur LeBlogAutomobile?

Recommandez cette note:

BMW Série 3 Coupé: plus qu'une Série 3 2 portes.

Bmw Série 3 CoupéCa y est. Presque 18 mois après la présentation de la nouvelle BMW Série 3 berline, c'est au tour de la version Coupé de faire son apparition. Une version qui se démarque de sa sœur aînée par des détails de style et une offre moteur exclusive.

En effet, la Série 3 Coupé inaugure un tout nouveau moteur 6 cylindres en ligne à injection directe, suralimenté par deux petits turbocompresseurs. Avantage de la technique, profiter, grâce à la faible inertie des petits turbos, de la réduction du fameux temps de réponse à l'accélération sans limiter le potentiel de suralimentation. Résultat, 300 ch maxi et 400 Nm constants entre 1400 et 5000 tr/mn. De quoi permettre à la 335i Coupé qui en sera équipée d'abattre le 0 à 100 km/h en 5,5 secondes et d'accélérer de 80 à 120 km/h, en 5ème, en tout juste 6,2 secondes. Dos collé au siège garanti! Sans surprise, la vitesse de pointe est, quant à elle, limitée électroniquement à 250 km/h.

Top de la gamme en attendant la surpuissante M3, la 335i Coupé est équipée en série d'une boîte mécanique à six rapports, mais peut aussi recevoir une boîte automatique, à six rapports également, de type STEPTRONIC. Grâce à un nouveau convertisseur de couple et à un contrôle électronique amélioré, le temps de passage des vitesses est diminué de 40%, de quoi inciter à abuser des palettes situées derrière le volant "offertes" avec le Pack Sport.
Quant à la transmission intégrale maison baptisée xDrive, elle est proposée en option, une première pour une Série 3 Coupé.

Bien entendu, la gamme moteur ne se résume pas au seul six en ligne double turbo de la 335i puisque pas moins de trois autres groupes motoriseront la Série 3 Coupé lors de sa commercialisation en septembre prochain. En essence, l'entrée de gamme (provisoire?) sera tenu par le six en ligne de 2,5 litres déjà connu sous le capot de la berline, dont les 218 ch permettront à la 325i Coupé d'accélérer de 0 à 100 km/h en 6,9 secondes. Quant à la 330i Coupé, elle sera motorisée par le 3,0 litres à la puissance portée à 272 ch, 14 ch de plus que sur la berline.
Enfin, ceux qui ne jurent que par le diesel ne seront pas oubliés par BMW puisque le 3,0 litres de 231 ch et 500 Nm de la 330d sera également proposé sous le capot de la Coupé.

Si la Série 3 Coupé se démarque de la berline par son offre moteur, elle s'en différentie également par plusieurs évolutions de style. Ainsi, le bombé du capot, la finition de l'hélice, la forme des optiques ou des entrées d'air pratiquées dans la partie inférieure du bouclier, ou encore les feux arrière à la ligne plus fluide sont spécifiques. Au final, le coupé apparaît plus élégant, plus dynamique que la berline.

Bmw Série 3 Coupé front Bmw Série 3 Coupé back

Non contente de présenter une répartition des masses proche de l'idéal de 50/50, la Série 3 Coupé peut également compter son châssis reposant sur une suspension à double pivot à l'avant et à cinq bras à l'arrière. Quant aux débordements d'optimisme du conducteur, ils seront contenus par le système de contrôle dynamique de stabilité DSC de dernière génération. Celui-ci intègre par exemple une amplification de la puissance de freinage qui compense l'effet de fading (perte d'efficacité lorsque les freins sont très fortement sollicités thermiquement), de manière totalement transparente pour le conducteur.
Toujours au chapitre freinage, le "Brake Standby" rapproche les plaquettes des disques lorsque la pédale d'accélération est relâchée brusquement alors que le "Dry Braking" se charge de sécher régulièrement les disques par temps de pluie. Enfin, le "Dynamic Brake Control" amplifie la puissance de freinage en cas d'arrêt d'urgence.

Bmw Série 3 Coupé intérieur

En option, la BMW Série 3 Coupé peut être équipée de "l'Active Steering" qui ajuste le ratio et l'assistance de direction en fonction de la vitesse véhicule. Ce même système peut également fonctionner de pair avec le DSC pour améliorer la précision de conduite en cas de freinage sur sol glissant.
Bien entendu, le DSC intègre une fonction de contrôle dynamique de traction, et, détail qui ravira les adeptes du quart d'heure de folie – sur circuit bien entendu – il est totalement débrayable.

Une ligne réussie, des moteurs performants et une tenue de route qui devrait être à la hauteur, voilà de quoi rendre la Série 3 Coupé très attrayante. La bataille devrait faire rage avec la Mercedes Classe CLK, sa seule véritable concurrente crédible. A votre avis, laquelle des deux remportera le match?

Recommandez cette note:

Campagne de rappel sur Citroën C4.

Logo CEPR

Le CEPR nous informe:

Marque du produit : Citroën.

Nombre de produits rappelés : 12 000.

Motif du rappel : Mauvais serrage des raccords sur les flexibles de freins arrière.

Date de fabrication : Produites entre juin et septembre 2005.

Lieux de vente : Commercialisées en France.

Conseils aux consommateurs : S'adresser dans le réseau Citroën. Les propriétaires sont prévenus par courrier recommandé.

Source : UFC Que Choisir.

Recommandez cette note:

Casse de turbo sur le 1,9 litres dCi: Renault prend en garantie.

Logo_renaultLe turbo du 1,9 litres dCi de votre Laguna 2, Espace 4, Mégane ou Scénic vient de casser? Rassurez-vous, si votre véhicule a été fabriqué avant juin 2003, qu'il totalise moins de 150 000 km et est âgé de moins de 5 ans, Renault prendra en charge l'intégralité des frais de remise en état. C'est ce qu'a en effet annoncé un porte-parole du constructeur aujourd'hui.

Cette décision fait suite à la mise en cause de la fiabilité des moteurs 1,9 dCi par l'association de consommateurs UFC-Que Choisir, après que celle-ci ait reçu "de nombreux témoignages de conducteurs victimes de pannes mettant en jeu leur sécurité".
Si dans un premier temps le constructeur a nié l'existence d'un problème, il a ensuite reconnu un "risque d'usure prématurée du turbo sur le moteur 1,9 dCi équipant les Laguna 2 et Espace 4 fabriquées avant juin 2003", et décidé de faire passer les frais de réparation en garantie.
Et devant l'incompréhension de clients de Mégane et Scénic victimes de la même panne et l'insistance de l'UFC-Que Choisir, Renault a finalement annoncé qu'il ferait de même pour ces deux autres modèles, tout en précisant que ceux-ci n'étaient pourtant pas concerné par ce défaut!

Le constructeur a également cru bon de préciser que "les cas extrêmes de destruction de turbo concernent moins de 3% des voitures équipées de ce moteur". Un chiffre qui peut paraître faible, mais qui est en fait très élevé lorsque l'on parle de qualité automobile!

Les pessimistes trouveront sans doute qu'il aurait été mieux que Renault reconnaisse le problème plus rapidement. Les optimistes au contraire, se réjouiront d'une issue aussi favorable pour les clients. Et vous, vous êtes plutôt pessimistes ou plutôt optimistes?

Recommandez cette note:

Lexus LS 600h: h comme hybride.

Lexus LS 600h Limousine profilePrésentée au salon de Tokyo sous la forme d'un concept car, la Lexus LS 600h vient de faire ses premiers tours de roues au Salon International de New-York qui a ouvert ses portes il y a tout juste une semaine.

Caractéristique très exclusive de la LS 600h, sa motorisation hybride couplant un V8 essence de 5 litres de cylindrée avec deux moteurs électriques de forte puissance. A l'instar des Prius, GS 450h et RX 400h, la nouvelle LS 600h transmet ses plus de 430 ch aux quatre roues et a recours à une boîte à variation continue "E-CVT" gérée électroniquement.
Principal atout procuré par la motorisation hybride, l'excellent compromis performances (que l'on imagine sans peine, élevées), consommation, pollution. Ainsi, la LS 600h conjuguerait-elle le brio d'un V12 et l'appétit d'oiseau d'un V6, tout en respectant les très contraignantes normes de dépollution américaines SULEV (Super Ultra Low Emission Vehicle).

Autre atout de la LS 600h, mais non des moindres, son confort acoustique. Grâce à sa motorisation hybride, la grande Lexus présente un niveau de bruit et de vibrations particulièrement bas, voire le plus bas jamais ressenti dans une automobile. Lexus annonce un niveau 50% plus faible que dans une voiture "traditionnelle". Un avantage concurrentiel certain puisque, d'après Toyota, le critère bruit / vibrations fait partie du top 5 des motivations d'achat de ce genre de véhicules.

Lexus LS 600h Limousine front Lexus LS 600h Limousine back

Mais une motorisation de pointe, aussi performante et perfectionnée soit-elle ne saurait suffire pour conférer à la LS 600h le statut de voiture très haut de gamme. C'est pourquoi Lexus a doté la LS 600h d'une pléthore d'équipements.

Au chapitre sécurité, le plus remarquable est sans aucun doute le system APCS ( Advanced Pre-Collision System), qui offre un système inédit de détection de risque de choc piéton. Le principe de fonctionnement est le suivant: Deux caméras montées à l'avant du véhicule, couplées à un radar sont capables de repérer la présence d'un piéton sur la trajectoire du véhicule, alors qu'une troisième caméra, placée sur la colonne de direction, "surveille" le visage du conducteur. Que celle-ci détecte que le conducteur a quitté un instant la route du regard, alors que la présence d'un piéton est confirmée et une alarme sonore et visuelle alerte le conducteur imprudent, le système pouvant même prendre l'initiative de freiner - doucement – si le véhicule continue de s'approcher dangereusement de l'obstacle. Dans le même temps, le réglage de la direction assistée est modifié (plus direct) afin de faciliter une manœuvre d'évitement, le système de freinage est préparé à répondre à une sollicitation énergique tandis que les ceintures de sécurité sont tendues.

Lexus LS 600h Limousine profile

Plus appréciable au jour le jour lorsqu'il s'agit de garer les plus de 5 mètres de cette imposante limousine, le système de parking assisté. Une simple pression sur un bouton et la LS se range toute seule le long d'un trottoir, à peine est-il nécessaire de contrôler la vitesse du véhicule d'une légère pression sur le frein.

Ceux qui aiment être à leur aise, choisiront la version limousine "L", la seule qui sera commercialisée sur le marché nord-américain, qui libère 12 cm d'espace supplémentaire au niveau des jambes. Idéal, une fois installé dans les fauteuils arrière (inclinable à 45° et disposant de plusieurs programmes de massage pour celui de droite!), pour profiter des écrans de 9 pouces de la vidéo et surtout des 19, oui 19, haut-parleurs du système audio!

Lexus LS 600h Limousine interieur

L'hybride essence, le cocktail miracle pour donner bonne conscience aux amateurs de grosses et puissantes berlines, mais aussi pour respecter des réglementations de dépollution de plus en plus draconiennes? Si tel est le cas, alors Toyota a pris une bonne longueur d'avance sur ses concurrents. Sa dernière création, la LS 600h sera commercialisée en Europe en juin 2007. Que nous auront proposé Audi, BMW et Mercedes à cette date?

Recommandez cette note:

Dacia Logan break: nouvelles photos.

Dacialoganbreak_6_2Plus l'heure de la commercialisation approche et plus les risques de fuite augmentent. Le preuve aujourd'hui encore avec ces photos de la Logan break, volées sur la chaîne de production Dacia de Pitesti! On pardonnera donc à l'auteur de ce méfait la taille réduite des clichés publiés par le site roumain Daciaclub.ro!


Dacialoganbreak_7 Dacialoganbreak_8 Dacialoganbreak_9

Recommandez cette note:

Publicité


Partenaires


  • Logo_cepr