Logo_google_1


  • LeBlogAutomobile
    Web                 
Logo4
Email Stéphane
Email Geoffrey
RSS

Newsletter


Statistiques




Mention_legale

Le Renault Espace IV restylé bientôt sur les routes.

Renault Espace IV restyléC'est sur le forum du site Planète Renault que j'ai aperçu ces photos (qui seraient "réelles") du Renaut Espace IV phase 2.
Pas de quoi fouetter un chat, les retouches sont vraiment minimes. Sans doute les décideurs de Renault ont-ils jugé que l'Espace pouvait terminer sa carrière sur ses acquis, et qu'un restylage plus lourd, donc plus cher, n'était pas indispensable.

Ce petit billet me permet d'aborder le sujet du haut de gamme made by Renault. Le mensuel Capital a rapporté dans son numéro de décembre, un discours dans lequel le PDG du Losange aurait déclaré "qu'il n'y a (...) pas de fatalité à ne pas faire un haut de gamme Renault qui marche, qui plaise et se vende bien".
Pour atteindre cet objectif, le constructeur français peut bien sûr s'appuyer sur son partenaire Nissan, mais le rachat d'une marque "prestigieuse" telles Jaguar, Volvo ou Saab est également évoquée. (concernant Jaguar, le magazine anglais Sunday Times a récemment affirmé que Ford aurait décliné une offre faite par Renault en 2005).

Un aperçu de la politique de Renault en la matière devrait être dévoilé le 9 février prochain, lors du très attendu discours de Carlos Ghosn sur le plan stratégique de la marque.
Si un "retour" dans le haut de gamme était annoncé, ce qui semble fort probable, alors il ne fait aucun doute pour moi que les hommes du Losange sauront relever le défi qui leur sera présenté. Et je parierais même que la voie empruntée sera interne (Renault/Nissan). Ludovic ne partage pas cet avis. Et vous?

Recommandez cette note:

407 Macarena: la Peugeot 407 CC by Heuliez.

Peugeot 407 Macarena by Heuliez
Après la 206 CC, la 307 CC, y aura-t-il un jour une 407 CC? A défaut d'apporter une réponse définitive à cette question, le carrossier Heuliez présentera à Genève la Macarena, une étude de coupé-cabriolet sur base de Peugeot 407... berline. Histoire de donner un aperçu de ce que pourrait donner une 407 CC, et de rappeler au passage ses compétences en ce domaine.

Je vous laisse juger du résultat. Ma préférence va à la version couverte (un comble!) mais je doute que l'on y voyage confortablement à l'arrière vu la garde au toit! Dans ces conditions, à quoi bon les quatre portes qui obligent à recourir à une solide barre transversale placée au niveau du pilier central (qui a donc disparu). Non seulement l'inclinaison des sièges avant est ainsi interdite, mais en plus, je ne suis pas certain que cela soit sans conséquence pour la sécurité des passagers arrière en cas de choc frontal.

Peugeot 407 Macarena by Heuliez Peugeot 407 Macarena by Heuliez

Plus intéressant est le toit intégralement vitré, plus réaliste dans une optique de commercialisation.
Grâce à sa découpe en trois parties, (une solution inaugurée par Opel sur l'Astra TwinTop), il n'empiète pas trop sur le volume du coffre qui cube encore 300 litres.

Peugeot 407 Macarena by Heuliez

Alors, y aura-t-il un jour une 407 CC? Peut être l'accueil que le public réservera à la Macarena servira-t-il de test pour Peugeot? Ou pas...

Recommandez cette note:

BMW Z4 Coupé et M Coupé: dur dur d'être un riche.

BMW Z4 M CoupéTrès honnêtement je plains les riches. Si si, je vous assure. Tenez, un riche, ça peut se payer une Porsche ou une BMW comme vous le dernier numéro d'Auto Plus. Et bien, c'est que la vie de ces gens là va devenir très difficile. Jusqu'à aujourd'hui, celui qui avait réussi à se décider pour un Z4 n'avait plus qu'à aller signer le chèque chez le concessionnaire du coin. Et bien maintenant, c'est terminé.
"Un Z4? Bien Monsieur. Roadster ou Coupé?"
"Arrrgl! Quoi, il y a un Z4 Coupé! Voyons, Roadster, Coupé, Roadster... Trop belllles... Je vais réfléchir encore un peu".

Bon, j'exagère sans doute, et en fait, j'aimerais bien être confronté à ce genre de dilemme...
Mais avouez que le nouveau Z4 Coupé dont BMW vient de dévoiler les premiers clichés est plutôt réussi. Encore plus que le Concept présenté lors du dernier salon de Francfort.
Si l'avant reprend, trait pour trait, celui du Roadster restylé présenté en octobre dernier, la partie arrière est bien évidemment inédite avec son toit en dur. Inédite et particulièrement bien réussie à mon goût.

BMW Z4 Coupé BMW Z4 M Coupé

Deux versions seront proposées lors de la commercialisation du Z4 Coupé: 3.0si et M. Esthétiquement, elles ne diffèrent que par quelques artifices destinés à mettre encore plus en valeur la plus puissante des deux. Ainsi la M a-t-elle droit à un bouclier avant spécifique et à un capot nervuré ainsi qu'à une "double-double" sortie échappement, quand la 3.0si se contente d'une "simple-double". Ce sont d'ailleurs sans doute ses échappements qui réduisent le volume du coffre du M Coupé (300 litres tout de même), car celui du 3,0si lui, en cube 340. Soit dans le système de mesure BMW, l'équivalent de deux sacs de golf!

BMW Z4 Coupé BMW Z4 M Coupé

Venons-en donc aux moteurs. Que du beau monde, déjà vu sur le Roadster, mais que du beau monde quand même. L'entrée de gamme ( provisoire?), est assurée par le six en ligne de 3,0 litres de cylindrée, équipé du système VALVETRONIC et du double VANOS. Il développe toujours 265 ch à 6600 tr/mn et 315 Nm entre 2500 et 4000 tr/mn. Il peut être accouplé au choix, à une boîte manuelle ou automatique de type Steptronic à six rapports. Dans ce dernier cas, le conducteur dispose de commandes au volant.
Le 0 à 100 km/h est abattu en 5,7 secondes (pile-poil comme le Roadster), et reprend de 80 à 120 km/h en 5,2 secondes. (5,5 secondes pour le Roadster). Bien entendu la vitesse de pointe est "limitée" à 250 km/h et la consommation reste raisonnable avec 8,6 l/100km sur cycle normalisé.

BMW Z4 Coupé

On passe dans une autre catégorie avec le Z4 M Coupé. Il reçoit en effet le célèbre six cylindres de 3,2 litres de 343 ch à 7900 tr/mn et 365 Nm de couple maxi à 4900 tr/mn. Exclusivement associé à une boîte manuelle à six rapports, le Z4 M Coupé accélère bondit de 0 à 100 km/h en juste 5 secondes et pointe à 250 km/h. Grâce à un poids quasiment inchangé par rapport au Roadster (5 petits kilos en plus), le Z4 M Coupé peut se prévaloir d'un excellent rapport poids/puissance de 4,9 kg/ch.

Parce que tous les futurs conducteurs du Z4 Coupé ne sont pas des pilotes, BMW a pensé à installer plusieurs systèmes sensés aider les plus (trop?) optimistes. Ainsi le Z4 Coupé reçoit-il le contrôle de stabilité DSC (Dynamic Stability Control) couplé à l'ASC (Automatic Stability Control), ainsi que le contrôle de freinage en courbe CBC (Cornering Brake Control) qui élimine, jusqu'à un certain niveau sans doute, tout risque de survirage.

Alors que l'on ne nous parle que de hausse du prix du pétrole, de pollution et de sécurité, il y a encore des constructeurs automobiles pour offrir à quelques rares privilégiés, (et faire rêver les autres), des véhicules magnifiques. Porsche a le Cayman, BMW le Z4 Coupé. Peu m'importe en fait celui "qui gagnera". L'essentiel est que tous ces véhicules existent.
Le Z4 Coupé sera présenté lors du salon de Genève. Pour la commercialisation, il faudra attendre septembre.

Recommandez cette note:

Skoda Roomster de série: il rentre dans le rang.

Skoda RoomsterBon, je ne vous cache pas ma demi-déception en découvrant le Skoda Roomster de série. Alors que le concept car était attractif à souhait, le modèle définitif est sagement rentré dans le rang. Nous n'aurons donc pas droit à la carrosserie asymétrique avec son unique porte côté conducteur et celle coulissante à l'arrière coté passager, ni au pare-brise dans la parfaite continuité des vitres des portes. Les contraintes industrielles (et les objectifs de coût...) sont décidément impitoyables.

Skoda RoomsterIl n'en demeure pas moins que le Roomster, à l'instar des autres véhicules de la gamme Skoda, devrait présenter un rapport qualité/prix très intéressant. C'est en tout cas ce que promet la marque tchèque.
Ce que l'on veut bien croire également, c'est que le Roomster devrait être particulièrement spacieux et modulable grâce à ses trois sièges arrière indépendants "Varioflex".

Coté mécanique, Skoda a juste indiqué que l'offre moteur comprendrait trois essences et trois diesels et qu'une transmission automatique serait au catalogue.

Skoda Roomster

Le Roomster fera ses grands débuts le 28 février prochain dans le cadre du salon de Genève. Nous pourrons alors juger de ses chances de s'imposer face aux Renault Kangoo et autre Peugeot Partner. Il sera commercialisé à partir de l'été suivant.

Recommandez cette note:

Renault Twingo 2: c'est reparti.

Renault Twingo 2La mise au point de la Twingo 2 semble repartie comme le prouvent ces clichés d'un prototype dûment camouflé, en pleine séance de tests dans un pays nordique.

Bien entendu, il est impossible de se prononcer sur le style de la future petite voiture d'entrée de gamme du Losange. Non seulement la bâche masque la carrosserie, mais des boudins judicieusement positionnés en modifient les formes.

Alors, pas intéressantes ces photos? Pas si sûr.

On peut en effet, en comparant ces derniers clichés avec ceux diffusés en octobre, essayer de deviner les orientations prises par le projet.

Tout d'abord, on remarquera que les deux véhicules sont des trois portes. Cela n'exclut pas qu'il y aura une version à cinq portes, mais le doute est encore permis. Un choix qui ne serait pas si incohérent si l'on considère que la Twingo 2 est plutôt destinée à circuler en ville, et que le taux d'occupation moyen constaté dans ces conditions est inférieur à deux personnes à bord. Dès lors, à quoi bon disposer de portes arrière?

Ensuite, on se rappellera que la commercialisation en Angleterre n'était pas au cahier des charges de l'actuelle Twingo. De fait, aucune version avec le volant à droite n'a jamais été développée, privant nos voisins Grands-Bretons de la petite Renault... et le constructeur français d'un marché supplémentaire!
Il semble que le tir soit corrigé avec la seconde mouture, puisque le premier prototype photographié est une direction à droite.

Renaulttwingo2_111

On se souvient que Carlos Ghosn a reporté la sortie de la Twingo 2 à 2007, car le projet ne lui paraissait pas assez profitable. Les hommes du produit et du style avaient-ils vu trop grand lorsqu'ils ont jeté les bases du projet Twingo 2? Comparons les profils des deux prototypes photographiés à quelques mois d'écart. Regardez la poignée de porte. Sur le modèle d'octobre, la bâche dissimule une poignée du même style que celle de la toute nouvelle Clio 3, donc plutôt chic. Et sur l'autre? On jurerait reconnaître la bonne vieille poignée de l'actuelle Twingo, à coup sûr plus économique.

Renault Twingo 2 Renault Twingo 2

Et à l'intérieur? Ne distingue-t-on pas, sur le proto d'octobre une large casquette qui semble couvrir plus de la moitié de la planche de bord? Un style plutôt "haut de gamme" pour la mini de Renault. Trop haut de gamme?
Et avez-vous remarqué la main du conducteur. On la dirait posée sur le pommeau du levier de vitesses, mais dans ce cas, n'est-elle pas plus haute que la normale? Cela signifierait que le constructeur aurait repositionné le levier. Est-ce bien cela et surtout, est-ce toujours d'actualité?

Renault Twingo 2

Hypothèses gratuites ou fond de réalité? Les paris sont ouverts et n'hésitez pas à y aller de votre petit commentaire!

Recommandez cette note:

Opel ressuscite la GT.

Opel GTIl y a quelques semaines, je vous présentais la Pontiac Solstice à la sauce EDAG. Et bien ce petit coupé aux roues arrière motrices a un cousin, le Saturn Sky Roadster et tous deux ne sont pas commercialisés en France. Enfin, pas sous les marques Pontiac ou Saturn. Alors pourquoi écrire ces lignes?
Tout simplement parce qu'Opel va ressusciter la GT, un joli petit coupé sorti en 1965. Et qu'il sera basé sur la même plate-forme que la Solstice ou le Sky Roadster.

Espérons seulement qu'il sera aussi réussi que l'original. Mais pour en être sûr, il faudra attendre le prochain salon de Genève...

Recommandez cette note:

L'APIVIR réclame - encore - le bridage des automobiles au Conseil d'Etat.

limitation de vitesseJ'avais déjà consacré une note à ce même sujet il y a plus d'un an. L'APIVIR (Association Pour l'Interdiction des Véhicules Inutilement Rapides) a déposé une requête auprès du conseil d'état afin que la vitesse des voitures soit limitée à 130 km/h à la construction.

Déjà en août dernier, le ministre des Transports Dominique Perben, avait dû argumenter auprès du Président de la section contentieux du Conseil d'Etat pour expliquer pourquoi une telle mesure n'était pas actuellement envisageable. Principale raison invoquée, l'impossibilité pour la France, de prendre une telle mesure unilatéralement, sans l'accord des autres pays de la Communauté Européenne, (ce que conteste d'ailleurs l'Association).

Un argumentaire aussitôt décortiqué par l'APIVIR qui mettait en avant que
"- le ministre ne conteste pas le sur-risque de mortalité engendré par la mise en circulation de
véhicules pouvant dépasser la vitesse maximale autorisée;
– le ministre reconnaît que la mesure demandée est nécessaire, qu'il conviendrait de la
prendre et qu'il souhaiterait pouvoir la prendre."

Ce nouvel examen par le Conseil d'Etat a-t-il une chance d'aboutir? Très probablement pas, pour les mêmes raisons que celles déjà avancées par le ministre. Et j'ajouterais même, tant mieux.

D'abord, et c'est peut être ridicule puisque je respecte à peu près la limitation de vitesse sur autoroute, je n'aimerais pas conduire avec une voiture bridée à 130 km/h. Est-ce une preuve de mauvaise foi de ma part, mais je préfère en "avoir sous le pied" lorsqu'une voiture se rapproche rapidement de la mienne alors que je suis en train d'en doubler une autre. Pouvoir appuyer sur l'accélérateur et me dégager vite fait est dans ce cas appréciable.
Ensuite, parce que dans la très grande majorité des cas, la vitesse au moment de l'accident est bien inférieure à 130 km/h. L'APIVIR à beau avancer "que les véhicules inutilement rapides ont un sur-risque d’accident sur tous les types de voies", ce n'est donc pas la vitesse maximale qu'il conviendrait de limiter, mais bel et bien la puissance. Et là, ce n'est plus aussi simple à mettre en oeuvre.
Enfin, il est dommage je trouve, que des personnes aussi capables que le Professeur Claude Got, ainsi que Claude Tarrière (que les autres membres du conseil d'administration de l'APIVIR m'excusent de ne pas les citer) dépensent tant d'énergie pour ce combat que je qualifierai d'arrière garde. Car enfin, s'il est bien sûr "inacceptable" que des gens continuent de se tuer sur la route dans des accidents de voiture, la limitation de la vitesse à la construction, si tant est que se soit une solution efficace "au problème", est-elle la priorité? L'alcool, responsable de 2700 décès par an, ne serait-il pas une cible plus appropriée?

Alors MM. Got et Tarrière, s'il vous plait, si vous voulez vraiment agir pour faire chuter la mortalité routière, partez en croisade contre l'excès d'alcool au volant. La tâche ne sera sans doute pas facile, mais au moins vos efforts ne seront pas vains. Bien sûr, LeBlogAutomobile vous est entièrement ouvert si vous souhaitez réagir à mon billet. (et à vous tous aussi bien sûr)

Recommandez cette note:

Palmares des ventes automobiles en France en 2005:

Clio 3

Comme chaque année, le CCFA (Comité des Constructeurs Français d'Automobiles) a publié le palmarès des voitures les plus vendues dans l'hexagone en 2005. Le voici donc, à un détail près, j'ai choisi de séparer les ventes de Mégane berline et Mégane Scénic, afin de faciliter la comparaison avec la concurrence.

rang véhicule nombre pénétration évolution
1 Renault Clio 132 982 6,4% -3%
2 Peugeot 206 119907 5,8% -21%
3 Renault Scénic 113488 5,5% -9%
4 Peugeot 307 113484 5,5% -15%
5 Citroën C3 79259 3,8% -9%
6 Renault Mégane 74885 3,6% -24%
7 Peugeot 407 68130 3,3% +83%
8 Citroën C4 63877 3,1% -
9 Renault Modus 61877 3,0% +94%
10 Renault Twingo 45594 2,2% -4%

Sans surprise, la Clio monte sur la plus haute marche du podium. Une performance uniquement due à la commercialisation à la fin de l'été, de la troisième mouture de la citadine au Losange. On notera le net décrochement de la Mégane (berline) vis à vis de la 307, alors qu'elles étaient au coude à coude il y a un an. Sans doute l'effet bénéfique du restyling de la Peugeot, alors que la Renault ne bénéficie du sien que depuis le début de cette année. Malgré ses... 13 ans, la Twingo ferme ce Top 10 dans lequel n'apparaît aucune étrangère!

Si l'on considère maintenant les marques, Renault arrive en tête devant Peugeot et Citroën, comme tous les ans. Le reste de la hiérarchie est inchangé jusqu'à la 9ème place. Mais Audi, en progressant de 21%, devance cette année Nissan et BMW, et entre dans le Top 10.

rang véhicule nombre pénétration évolution
1 Renault 524415 25,4% -4,5%
2 Peugeot 362157 17,5% -0,3%
3 Citroën 271273 13,1% +6%
4 Volkswagen 135975 6,6% +10%
5 Opel 106454 5,1% -3,5%
6 Ford 103587 5,0% +2%
7 Toyota 86470 4,2% +11%
8 Mercedes 54628 2,6% +11%
9 Fiat 46154 2,2% -4%
10 Audi 44283 2,1% +21%

Avec 2 067 789 véhicules immatriculés (+2,7% et même +3,1% à nombre de jours ouvrables identique), 2005 est, selon le CCFA "une année plutôt satisfaisante (...) mais contrastée". Il faut noter que Citroën mis à part, ce sont les marques étrangères, Volkswagen en tête, qui ont profité de la légère embellie du marché. Qu'en sera-t-il en 2006? Même le président du CCFA, Manuel Gomez, n'a pas voulu faire de pronostics. Alors ne comptez pas sur moi...

Recommandez cette note:

Mitsubishi Colt CZC: la famille s'agrandit.

Mitsubishi Colt CZCNouvelle venue, la Colt CZC que Mitsubishi Europe présentera lors du prochain salon de Genève en mars, vient grossir les rangs des petites citadines à toit rigide rétractable, telles les 206 CC, Tigra TwinTop ou autre Micra CC.
Un développement conjoint avec les bureaux d'études Pininfarina aurait dû être l'assurance d'un style réussi. Et pourtant. Si, découverte, la Colt CC peut soutenir la comparaison avec ses concurrentes, il n'en est pas de même à mon goût une fois le toit en place. Manque d'habitude, photo trompeuse ou réel déséquilibre entre l'avant et l'arrière? Je veux bien laisser le bénéfice du doute, mais si vous avez un avis...
Plus réjouissant, à condition que le châssis renforcé pour l'occasion suive, l'offre moteur est coiffée par le 1,5 litres turbo de type MIVEC. Avec ses 150 ch, il fait de la Colt CZC la plus puissante des petites berlines coupé-cabriolet. Les performances sont malgré tout juste moyennes, la vitesse maxi s'établissant à 202 km/h alors que le 0 à 100 km/h est abattu en 8,4 secondes.
Une version "plus sage" (109 ch) motorisée par la version atmo du petit quatre cylindres est également proposée.

Mitsubishi Colt CZC

Présentée début mars à Genève, la Colt CZC entrera en production dans l'usine Pininfarina de Bairo (près de Turin) le 7 du même mois, avant d'être commercialisée au cours du printemps. Juste à temps pour en profiter l'été prochain...

Recommandez cette note:

Détroit 2006: Mazda décoche le Kabura.

Mazda Kabura ConceptLa cible des jeunes conducteurs actifs à la recherche d'un véhicule sportif mais pratique est très prisée de la part des constructeurs automobiles ces temps-ci. C'est au tour de Mazda de présenter, dans le cadre du salon de Détroit, le Kabura, une étude de style qui inaugure certaines solutions qui pourraient se retrouver sur les futurs modèles de la marque.

Petit coupé d'à peine plus de 4 mètres de long, le Kabura présente un profil dynamique – postérieur râblé, capot long – et sportif – passages de roue body-buildés, jantes énormes de 19 pouces à l'avant et 20 pouces à l'arrière. L'avant est agressif juste ce qu'il faut et une vitre translucide laisse apparaître le moteur monté longitudinalement. L'arrière, un peu trop rond à mon goût, est peut être la partie la moins réussie, malgré la double sortie échappement centrale et les découpes dans le bouclier. Mais ce qui fait aussi l'attrait du Kabura, c'est son pare-brise qui se prolonge d'une seule pièce, loin au-dessus de la tête des passagers avant, et dont l'opacité est réglable en tournant simplement un bouton. Les avantages de la conduite à ciel ouvert, sans les inconvénients!

Mazda Kabura Concept

Mazda vante les mérites de son hayon en deux parties, dont la supérieure, qui peut pivoter vers le haut, fait à la fois office de spoiler de toit, de panneau solaire et de fenêtre de ventilation de l'habitacle. Mais le constructeur précise aussi que lorsque celle-ci est en position relevée, la garde au toit pour l'unique passager arrière est grandement augmentée. Pour sûr, vu la courbure du toit, seul un enfant doit se sentir à l'aise dans le troisième siège. Le troisième siège? Et oui le Kabura ne peut transporter "confortablement" que trois personnes, l'éventuelle quatrième passager devant se contenter d'un simple jumpseat. Suffisant d'après Mazda, pour répondre aux habitudes d'utilisation de la clientèle visée. L'architecture de la voiture a d'ailleurs été conçue en conséquence. Coté conducteur, une seule porte. Coté passager, deux. Si, si, regardez bien, la porte arrière est minuscule, mais elle est bien là! Une fois la celle avant ouverte, elle disparaît, telle une porte coulissante, afin de faciliter l'accès à la place arrière. A l'intérieur, même soucis d'optimiser la configuration 3+1. Ainsi, l'espace libéré par la suppression de la boîte à gant et la réduction de la planche de bord au strict nécessaire a permis de positionner le siège passager une quinzaine de cm plus en avant, procurant autant de place pour les jambes du passager arrière.
Autre détail pratique: les deux sièges passager peuvent se rabattre, permettant alors le transport d'objets volumineux ou long.

Mazda Kabura Concept Mazda Kabura Concept

Afin de perpétuer l'esprit sportif de la marque, le Kabura reste fidèle à l'architecture à moteur avant et roues arrière motrices. Le quatre cylindres de 2,0 litres de cylindrée de type MZR est associé à une boîte de vitesse manuelle à 6 rapports. Peut être un peu juste pour faire du Kabura une vraie sportive tout ça, à moins que le poids de l'engin soit limité, mais Mazda ne donne aucune indication sur ce sujet.

Avec les SUV, les petits véhicules "sportifs et pratiques" semblent être une nouvelle niche dans laquelle quelques constructeurs (comme Nissan avec la Urge-Concept) vont vraisemblablement s'engager, au moins sur le marché nord-américain. Pensez-vous qu'un véhicule tel le Kabura trouverait sa place de ce coté-ci de l'atlantique? C'est à vous!

Recommandez cette note:

Publicité


Partenaires


  • Logo_cepr