Logo_google_1


  • LeBlogAutomobile
    Web                 
Logo4
Email Stéphane
Email Geoffrey
RSS

Newsletter


Statistiques




Mention_legale

Détroit 2006: Ferrari lève le voile sur la 599 GTB.

Ferrari 599 GTBUne nouvelle Ferrari constitue toujours un petit événement. La 599 GTB, coupé deux places à moteur avant, dont le constructeur italien vient officialiser l'existence au salon de Détroit ne devrait pas déroger à la règle.

Il faut dire qu'il y a de quoi. Avez-vous vu ces lignes dues à Pininfarina? Il y a longtemps que je n'avais pas vu une face avant aussi agressive. Trop peut être même, tant les dessins du capot et du bouclier sont torturés. Sûrement efficace côté aérodynamique mais un peu moins à mon goût coté esthétique. La partie arrière est plus réussie. Elle apporte une vraie touche de modernisme à la 575M Maranello que la 599 GTB remplace.

Sous le capot – avant – la 559 GTB reçoit le V12 de 5,999 cm3 de cylindrée de l'Enzo, dans une version légèrement dégonflée. (620 ch quand même!). Mais grâce à son poids de 1600 kg seulement, obtenu grâce à l'utilisation intensive d'aluminium pour le châssis et la caisse, le rapport poids/puissance s'établit à 2,6 kg/ch. Pour comparaison, celui de l'Enzo, qui joue dans une autre catégorie, est d'à peine 2,1 kg/ch, alors que celui de la 575M de 3,4 kg/ch. On comprend alors pourquoi le constructeur au Cheval cabré annonce que la 559 GTB est la plus puissante des Ferrari de série jamais construites.

Ferrari 599 GTB Ferrari 599 GTB

Voilà pour cette rapide présentation, Ferrari réservant la primeur de la première sortie officielle de la 559 GTB au prochain salon de Génève fin février.

Recommandez cette note:

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451b22d69e200d83470b17853ef

Listed below are links to weblogs that reference Détroit 2006: Ferrari lève le voile sur la 599 GTB.:

Commentaires

Quel est le prix de ce bijou?

C'est vrai que le capot avant paraît très travaillé mais en même temps il donne bcp d'aggressivité à la Ferrari, on verra de plus près à Genève !

En tout cas, je trouve que le style se rapproche plus d'une Scaglietti que de l'ancienne Marranello.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Publicité


Partenaires


  • Logo_cepr